Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : la boucherie littéraire

Tags relatifs

Dernières notes

Femmes

    La parole qu'elles expirent de leurs entrailles respire ce monde nouveau inspire le respect   Hélène Dassavray. Made in woman, la Boucherie littéraire                       Présenté le 5 mars  en avant premiere à l'Institut Lumière en présence du réalisteur Juan Solanas...

Publié le 08/03/2020 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Poésie nomade

      samedi dimanche derniers , en poésie dans le Lubéron, c'était bien! Merci à Antoine Gallardo , notre éditeur,  programmateur,chef d'orchestre, auteur de ces photos noir et blanc,  , aux bénévoles de La Boucherie Littéraire et du café villageois de Lauris. Aux voix des poètes, à la musique et au vin, à la boue fine du chemin ,...

Publié le 16/12/2019 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Prochaine rencontre dans le Lubéron

    Poésie en rafales au café villageois avenue de la gare 84360 Lauris

Publié le 10/12/2019 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

A Pont saint Esprit

      Merci au Chant de la terre, à Antoine Gallardo, Pascale Dondey, Frederick Gambin, Bruno Michel et à toute l'équipe du Festival du livre de Pont saint Esprit.                                                    ...

Publié le 28/11/2019 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Avis de parution

    La renouée aux oiseaux vient de paraître aux belles éditions de La Boucherie Litteraire       Comment l'espace, les saisons, la perte d'un enfant et de la raison nourrissent une langue sauvage pour dire la souffrance et la vaillance d'un corps promis à l'éboulement, au desséchement jusqu'à la renaissance fantasmée à l'intérieur d'un arbre ?...

Publié le 03/11/2019 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Dimanche 22 juillet, à partir de 20h30

... je participerai à une lecture publique Place du Pouffre, lors du Festival de Poésie de Sète (entre le poulpe géant et les tentes). Je serai accompagné d'autres auteurs de La Boucherie Littéraire (voir visuel). + Je serai en dédicace sur le stand des Carnets du Dessert de Lune ce mardi 24 juillet, de 11h à midi, Place du Pouffre.    

Publié le 20/07/2018 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

GUIMO (Marc)

Laisse les étoiles tranquilles leur cadastre est déjà impeccable   Laisse le cœur dans la poitrine tu n'es pas médecin   Laisse la nuit aux veilleurs et la nature aux espèces disparues   Laisse ton être et ton âme picoler dans un coin   (...)   Laisse les fleurs se vendre et adoucir les couples  ...

Publié le 24/05/2018 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Mère

            Sous sa couverture rouge cerise , entre des pages d’un jaune profond et lumineux,découvrez  Mère d'Estelle Fenzy, un   très beau texte à la fois limpide et coupant comme la glace qui dit l'incandescence et l'effroi de la maternité. Une poésie du vif, de l’ardent qui va au-delà de la chair de la mère pour fouiller dans les tréfonds...

Publié le 08/05/2018 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Allons bon...

... Cette année, je remettrai les pieds au festival de poésie de Sète, malgré ce que j'ai pu en dire ici et là . Ou là encore . Et dans des textes publiés que certain(e)s ont su décoder. Doooooonc... ... Le dimanche 23 juillet, de 19 à 21h , à l'apéro, je signerai sur le stand de "La Boucherie Littéraire". ... Le lundi 24 juillet , rebelote de 16h à 17h, mais sur le...

Publié le 20/07/2017 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

”NUIT GRAVE” lu par Marc Guimo

"Nuit grave" n’est pas un recueil, c’est un morceau de nuit, littéralement. Un morceau de nuit tombé entre nos mains et qui au départ, on imagine, se serait fait la malle depuis le cerveau d’un homme infidèle au jour, un homme jouant à quitter l’orbite trop stable des ampoules, à franchir ses frontières domestiques pour rejoindre les routes imprévisibles et dénudées de son film noir....

Publié le 18/07/2017 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant