Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : l'atelier contemporain

Tags relatifs

Dernières notes

Patricia Cartereau & Albane Gellé, « Pelotes, Averses, Miroirs »

  « Tu te rappelles on ramassait des allumettes, une enfant se lançait dans ses questions avec une vigueur de poisson-chat tu me diras qu’un jour tous les murs finissent par être repeints mais pour quel palais, et jusqu’à quels estuaires.     On emmènera les animaux parler à ceux qui ne parlent plus, on s’occupera des drames, on...

Publié le 27/10/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Jean-Louis Baudry, « Les Corps vulnérables »

DR   « Le désir d’écrire a quelque chose en lui qui le rend tenace et instable et paradoxal : il ambitionne de donner un peu de consistance au moi de l’écrivain, alors que celui-ci fait d’abord, en se confrontant au langage, l’expérience de l’altérité qui le constitue. Mais il implique de plus une contradiction peu différente de celle qui travaille le désir sexuel. Il...

Publié le 25/04/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Jean-Louis Baudry, « Les Corps vulnérables »

© : l'atelier contemporain   « […] Ce n'était pourtant qu'à la presque fin de la rue, non loin de l'endroit où elle allait rejoindre la route conduisant à la sortie du village, que, dans le minuscule jardin en contrebas d’une maison construite en retrait de l’alignement des autres, le long du mur latéral de la voisine, qu’avait surgi, comme engendrée par le verbe créateur d’un...

Publié le 25/02/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

François Bon, « Fictions du corps »

© : Philippe Cognée   notes sur celui qui composait ce livre   «  Parmi ceux qui composaient les livres, celui-ci avait considération : il était parti du principe qu’en prenant le premier mot du premier livre, le deuxième mot du deuxième livre, le troisième mot du suivant et ainsi de suite, il aurait composé un livre qui serait le livre des livres. Il...

Publié le 04/04/2017 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Page : 1