Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jim harrison

Tags relatifs

Dernières notes

Une heure de jour en moins, poèmes de Jim Harrison

Je relis le recueil de poèmes de Jim Harrison. Le lisant j'ai un peu l'impression de vivre ce qu'il dit, lui, de sa lecture de Su Tung p'o. Il lit un auteur mort et lui parle comme il parlerait à son père. Je lis Jim Harrison et je dialogue avec un ami mort (en 2016), jamais rencontré. Il fait le récit de souvenirs et de moments présents, il confie des pensées intimes, des peurs et des...

Publié il y a 16 jours dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

LES CITATIONS DU LAINLAIN

  "Si tu refuses de mettre au monde ce qui est en toi, ce que tu ne mets pas au monde te détruiras."   In De Marquette à Veracruz de Jim Harrison   INFOS+ : Wiki/Jim_Harrison  

Publié le 03/08/2019 dans LTC - LA... par LTC - LA TOUR CAMOUFLE : ”LA LORRAINE AU COEUR DU MONDE !” | Lire la suite...

.

Il était arrivé à un âge où sa perception généralement sentimentale des choses était maintenant remplacée par une vision ironique du monde et de ses occupants ; le passé devenait un marécage épais d'où il se sentait incapable d'extraire la moindre conclusion. - Jim Harrison - (Légendes d'automne)   //...

Publié le 28/01/2019 dans LE BLOG... par Christian COTTET-EMARD | Lire la suite...

Comme un Souffle-Nouveau (1)

  À la Sublime Imeilda   Ô Tendre-Âme Par mes Mille Et Mâles-Accents Laisse-moi Entonner avec Toi Le plus Agréable Et le plus Joyeux Des Chants Celui de Ma Complainte pour Toi L’Ode Au Joli Mois de Mai   Étincelante Fille de l'Assemblée des Cieux Je Te Délivre de TOUT Tu me...

Publié le 12/05/2018 dans LTC - LA... par LTC - LA TOUR CAMOUFLE : ”LA LORRAINE AU COEUR DU MONDE !” | Lire la suite...

Sous ma Peau, Tu trouveras… (1)

  To Élie   Sous ma Peau, Tu trouveras…   Un Vibrato de Maux-dits Une Boîte à Musique de Sens-Contraires Le Frémissement sans Pareil de la Sève au Printemps Le Chant des Oiseaux L’Envol de mes Battements en Impros Des Bouquets de Roses Rouges Le Pays du Lait et du Miel Des Baisers qui...

Publié le 04/05/2018 dans LTC - LA... par LTC - LA TOUR CAMOUFLE : ”LA LORRAINE AU COEUR DU MONDE !” | Lire la suite...

Je viens (1)

  A Charlène   Si Tu savais Où je vais Tu me Serrerais Encore plus Fort Sur ton Cœur   Je viens Vers Toi Mon Harmonie Ma Constellation   Je viens Me Mélanger Au Bleu Outre-Ciel De tes Yeux Qui m’attirent Comme une Luciole Aveuglée de Clarté   J’arrive Stellaire Immolé En Entrée-libre Comme...

Publié le 04/05/2018 dans LTC - LA... par LTC - LA TOUR CAMOUFLE : ”LA LORRAINE AU COEUR DU MONDE !” | Lire la suite...

Près de ton Heur (1)

  A Charlène   Il pleut des Cordes Sur ma Guitare Et Face au Soleil Mes Larmes Deviennent Des Eclats de Rire   Danse pour Moi Dans le Miroir De la Galerie A l’Arsenal   Je tiens ta Main Je retiens ton Cœur Il fait Bon se Rapprocher Sous toutes les Coutures   Splendide Floraison Suivant tes Courbes...

Publié le 03/05/2018 dans LTC - LA... par LTC - LA TOUR CAMOUFLE : ”LA LORRAINE AU COEUR DU MONDE !” | Lire la suite...

Après l’Aube (1)

  A Charlène   Après l’Aube A l’heure des Souvenirs Je décide de m’Abandonner Et de ne plus rien Décider De te Jouer la Sonate pour Rose Ma Dernière Leçon de Piano   Mon Ange Le Blanc Te va si bien Face à Toi Je suis Dans tous mes Etats   Flottant sur le Mékong Tu me rappelles Que Nous sommes Les Figurants...

Publié le 03/05/2018 dans LTC - LA... par LTC - LA TOUR CAMOUFLE : ”LA LORRAINE AU COEUR DU MONDE !” | Lire la suite...

Poème du chalet (1)

  J’ai décidé de ne plus rien décider, d’assumer le masque de l’eau, de finir ma vie déguisé en rivière, en tourbillon, de rejoindre à la nuit le flot ample et doux, d’absorber le ciel, d’avaler la chaleur et le froid, la lune et les étoiles, de m’avaler moi-même en un flot incessant. (1) Cabin Poem by Jim Harrison (1986) INfos+ :...

Publié le 03/05/2018 dans LTC - LA... par LTC - LA TOUR CAMOUFLE : ”LA LORRAINE AU COEUR DU MONDE !” | Lire la suite...

Jim Harrison, « Lettres à Essenine »

© : David Brigham   « Pour répondre à certaines questions que tu pourrais poser si tu étais vivant et si nous étions amis, mais que se demandent deux poètes après une si longue absence ? Pourquoi as-tu été vivant et comment suis-je en train de mourir sur terre sans égrener la litanie ordinaire des complaintes, ce qui revient à s’inquiéter à voix haute, égrener ces...

Publié le 23/02/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 Suivant