Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jean-pierre martinet

Tags relatifs

Dernières notes

Jean-Pierre Martinet : L’ombre des forêts

Jean-Pierre Martinet (1944-1993) a écrit ce roman en 1987 et il vient de ressortir dans une collection de poche. Un livre qui nous plonge dans un univers étrange où évoluent quatre personnages rongés par des peurs et des angoisses. Quel est le lien si il y en a un, entre Rose Poussière et Edwina Steiner ? Pourquoi Monsieur qui collectionne les articles de journaux sur les faits...

Publié le 15/10/2012 dans Le Bouquineur par Le Bouquineur | Lire la suite...

JEAN-PIERRE MARTINET

  J’ai lu La Somnolence dès que possible, c’est-à-dire à parution. Le roman publié en 1975 par Jean-Jacques Pauvert était à la hauteur de mes attentes, celles que récompensent généralement les romans d’ Hubert Haddad , d' Yves Elléouët ou les récits d’ Yves Martin . Il y a chez Jean-Pierre Martinet (1944-1993) cette vision du dedans d’où...

Publié le 09/09/2010 dans GUY DAROL... par WG | Lire la suite...

YVES MARTIN

Photographie Eric Dussert Lorsque je rencontrais Yves Martin , c’était souvent par hasard. La coïncidence opérait  généralement au sortir d’une salle de cinéma. Je me souviens d’une rencontre à la croisée d’un film que nous venions de voir, nos yeux en étaient tout encore injectés, et d’une manifestation estudiantine avec ses concetti et ses haros. Nous étions...

Publié le 08/09/2010 dans GUY DAROL... par WG | Lire la suite...

« Saloperie d’existence »

Jean-Pierre Martinet , Ceux qui n’en mènent pas large , Le Dilettante, 2008 Sur la couverture du livre, un dessin de Tardi en noir et blanc campe non seulement l’atmosphère, mais, peut-on dire, la réalité de ce fulgurant roman désespéré : la tête entre les mains, un homme – Georges Maman, le (très) anti-héros – fait face à son imposant Frigidaire, que l’on devine aussi...

Publié le 04/08/2010 dans Notes et... par Jean-Pierre Longre | Lire la suite...

CAPHARNAUM AUX EDITIONS FINITUDE

      C'est l'écho d'une émotion. Un retour de béatitude. L'exaltation qui continue. L'été 1981 paraissait la première livraison de la revue Grandes Largeurs . J'apprenais à aimer Calet. Tout un numéro avec Paul Guth, Antoine Blondin, Georges Henein et Jean-Pierre Enard. Le tout sur le tout était à ma disposition à la Librairie de la Commune de la...

Publié le 05/07/2010 dans GUY DAROL... par WG | Lire la suite...

Jean-Pierre Martinet : L'ombre des forêts

Jean-Pierre Martinet (1944-1993) a écrit ce roman en 1987 et il vient de ressortir dans une collection de poche. Un livre qui nous plonge dans un univers étrange où évoluent quatre personnages rongés par des peurs et des angoisses. Quel est le lien si il y en a un, entre Rose Poussière et Edwina Steiner ? Pourquoi Monsieur qui collectionne les articles de journaux sur les faits...

Publié le 25/02/2009 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

L'ombre des forêts de Jean-Pierre Martinet

Photographie, extraite de la série intitulée Abandoned Cities , reproduite avec l'aimable autorisation de Jelena Glazova . À propos de L’ombre des forêts de Jean-Pierre Martinet (1987, La Table Ronde, coll. La petite vermillon, 2008). Florent Georgesco : Comment Martinet réagissait-il à l’accueil de ses livres ? Alfred Eibel : L’échec de L’Ombre des forêts , sur lequel il...

Publié le 02/02/2009 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Saloperie d’existence

Ceux qui n’en mènent pas large Jean-Pierre Martinet Le Dilettante, 2008                              (par Jean-Pierre Longre)   Sur la couverture du livre, un dessin de Tardi en noir et blanc campe non...

Publié le 26/11/2008 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

Page : 1