Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jean becker

Tags relatifs

Dernières notes

La tête en friche

Un soir, à Saint-Jean de Luz         Le très joli film de Jean Becker Avec : Gérard Depardieu , Gisèle Casadesus , MAURANE   Un jour, Germain va rencontrer Margueritte et on tombe sous le charme de ce couple tendre et émouvant,ils sont touchants et souvent drôles Délicieuse Gisèle casadesus, 95 ans...  ...

Publié le 09/06/2010 dans nono par nono | Lire la suite...

Deux jours à tuer

C’était un soir d’octobre 2003 à l’Olympia, un tabouret au centre de la scène et Serge Reggiani qui susurre ses succès comme un adieu. Ca aurait pu être pathétique mais c’était juste émouvant. Le temps qui reste est compté et les paroles de cette chanson prennent un sens tout particulier. Alors quand Jean Becker la choisit pour illustrer Deux jours à tuer , je me dis que le film a des...

Publié le 09/02/2010 dans Salmigondis par Salmigondis | Lire la suite...

Deux jours a tuer (jean becker -2008)

  On Connaît la qualité de Jean Becker pour les adaptations littéraires  rapellons  les excellents films que furent " l'été meurtrier "(adapté de sebastien japrisot en 1983) 'les enfants du marais" (d'après  georges Montforez en 1994 ou encore " Effroyables jardins  " tiré du roman de Michel Quint en 2003) et...

Publié le 04/05/2008 dans Jimboland par Patrick MOLTO | Lire la suite...

Deux jours à tuer : film de Jean Becker

Un publicitaire (Albert Dupontel) d’une quarantaine d’années, marié avec une femme délicieuse (Marie-Josée Croze) dont il a deux enfants bien gentils, des amis dentiste ou avocat, bref une vie bourgeoise bien confortable où tout lui sourit. Pourtant, un vendredi, tout bascule, il plaque son boulot (savoureuse scène avec l’industriel qui commandite une campagne de pub pour ses yaourts) sa...

Publié le 02/05/2008 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

”Deux jours à tuer” de Jean Becker : un coeur en hiver?

C’est toujours difficile de parler d’un film quand on en sort à peine (à peine parce que ce film me hante encore une journée après l’avoir vu), parce que l’émotion l’emporte et anéantit la distance que nécessite l’analyse. Mais quelles que seront mes critiques ultérieures, le résultat est là : je suis ressortie bouleversée de ce film et sa première partie m’a donnée la...

Publié le 01/05/2008 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Dialogue avec mon jardinier : film de Jean Becker

Un artiste peintre parisien revient vivre dans la maison familiale de son enfance au fin fonds de la province. Une belle bâtisse entourée dans grand terrain laissé à l’abandon depuis le décès du dernier parent. Le peintre (Daniel Auteuil) recrute un jardinier pour réhabiliter le potager en friche et c’est un vieux camarade d’enfance (Jean-Pierre Darroussin) qui se présente. Aussitôt...

Publié le 09/06/2007 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

Page : 1