Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jack nicholson

Tags relatifs

Dernières notes

Glaçant Shining

L’‎Œil du frigo est de retour avec le film Shining qui a droit à une mise en perspective frigorifique. On croyait avoir tout dit au sujet du chef-d’œuvre de Stanley Kubrick et adaptation d'un roman de Stephen King que le maître de l'épouvante ne portait pas sur son cœur . Comme quoi, même les génies peuvent se tromper. Mais passons. Philippe, notre chroniqueur de L’‎Œil du...

Publié le 19/08/2019 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

Jack Nicholson and Groucho Marx

Publié le 26/07/2018 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Ma semaine télé du 22 au 28 août

« Elle adorait critiquer la télévision en ne se lassant pas de la regarder ; je lui faisais remarquer que si la télé l’indisposait à ce point, elle était libre de tourner le bouton pour aller lire Gombrowicz ou Chateaubriand. » Marc Lambron « Les Menteurs »   Lundi sur France2 pour Meurtres au paradis . Pourquoi pas ? Et c’était la fin de la saison 5… Série policière sympathique,...

Publié le 29/08/2016 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

Le facteur sonne toujour deux fois / The postman always rings twice - 1981

Il est difficile de parler du film, "le facteur sonne toujours deux fois", dans sa version de 1981, sans évoquer, la version de Tay Garnett de 1946, avec John Garfield et Lana Turner. Ainsi, si Bob Rafelson, revisite le roman de James Cain, avec la bonne idée de le replacer dans la période exacte du livre (les années 30), il semble avoir été largement à côté de son sujet. Ainsi, il a remplacé...

Publié le 15/03/2014 dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

Ma vidéothèque idéale: Cinq pièces faciles (Bob Rafelson)

Cinq pièces faciles ( Five easy pieces ) de Bob Rafelson fait partie des films qui m’ont donné envie d’ouvrir ce blog. Il tient sa place dans un modeste panthéon de films américains qui m’ont passionné et que je revois avec plaisir de temps en temps. Ils s’appellent Bienvenue Mr Chance (Ashby), Fat city (Huston), Conversation secrète (Coppola), L’épouvantail (Shatzberg), Papermoon...

Publié le 21/02/2014 dans Ciné-club... par Cinéambulant | Lire la suite...

Se relire...

Publié le 28/08/2013 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Cinq pièces faciles - Nicholson, Chopin

   Film : Cinq pièces faciles / Five easy pieces (1970, durée 1h45) Réalisateur : Bob Rafelson Robert «Eroïca» Dupea (Jack Nicholson),  Rayette Dipesto (Karen Black),  Catherine Van Ost (Susan Anspach ),  Partita Dupea (Lois Smith),  Elton (Billy Green Bush ),  Stoney (Fannie Flagg),  Carl Fidelio Dupea (Ralph Waite),  Nicholas Dupea...

Publié le 25/01/2013 dans Fichtre par Fichtre | Lire la suite...

About Schmidt, satire pépère et conventionnelle

Retrouver Jack Nicholson m’est toujours réjouissant. Je vis sur des souvenirs de ses meilleurs films. On parle quand même du mec qui a joué dans Cinq pièces faciles, Vol au-dessus d’un nid de coucous, Shining ou plein d’autres œuvres emblématiques des années 70. Une vraie star charismatique doublée d’un acteur électrisant. Un modèle d’homme fragile, sympathique et un peu voyou, maniant...

Publié le 10/12/2010 dans Ciné-club... par Cinéambulant | Lire la suite...

BATMAN (1989) : Le Long Halloween envahit SériesVerse, partie V

Réalisateur : Tim Burton. Durée : 2h05. Sorti en 1989. L'histoire : Un justicier masqué consacre sa vie à faire régner l'ordre sur Gotham City, une ville aux mains de dangereux criminels comme l'homme d'affaires Carl Grissom qui n'hésite pas à attaquer des passants pour les dépouiller. Jack Napier, l'homme de main de Grissom, est également l'amant de la petite amie de ce dernier....

Publié le 28/10/2009 dans SériesVerse... par KNIGHT | Lire la suite...

C'estsuiquidiquiyest, ou comment trouver la bonne réplique

Mercredi, j’étais à la bibliothèque. J’ai rendu Shining de Stephen King. Ca m’a donné l’idée de lire Vol au-dessus d’un nid de coucou , car Nicholson joue dans les adaptations cinématographiques des deux livres. Je cherche le bouquin dans le catalogue de la bibliothèque, et je remarque qu'il est visiblement mal répertorié. Sa côte indique des chiffres, ce qui correspond au classement des...

Publié le 30/05/2009 dans Le cinéma de... par papillote | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant