Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jaccottet

Tags relatifs

Dernières notes

Vendredi, jour de découverte

René Char. Je tourne autour des textes de ce poète depuis pas mal d'années, sans m'y attarder vraiment. Aujourd'hui c'est différent, je tiens son livre fermement avec l'intention de ne pas me laisser distraire par des perruches bleues qui virevoltent dans le ciel. Nous sommes vendredi. Je le sais parce que ma compagne a eu la bonne idée d'accrocher un calendrier dans le salon. Avec...

Publié le 28/04/2020 dans Geneviève... par andre | Lire la suite...

Rilke / Jaccottet

Il serait temps maintenant que les dieux sortent des choses habitées... Et qu'ils renversent chaque mur de ma maison. Nouvelle face. Le vent seul que ferait cette page en tournant, suffirait à retourner comme une motte l'air : champ nouveau pour le souffle. Vous, dieux !  souvenez-vous, qui dormez dans les choses, qui vous levez gaiement, qui vous lavez le...

Publié le 24/08/2019 dans Branloire... par Houdaer | Lire la suite...

Ossip Mandelstam, Simple promesse, choix de poèmes 1908-1937

Une semaine avec les éditions de La Dogana                  Encore il se souvient de l'usure des souliers — De la majesté fruste de mes semelles Et moi, de lui : sa voix aux sonorités diverses. Ses cheveux noirs, au bord de la montagne de David.   Retapées à la craie ou au blanc d'œuf, Les enfilades de rues couleur...

Publié le 01/12/2013 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

La Conférence des oiseaux, de Farid al-Din Attar. Citation

« Quand même les deux mondes seraient tout à coup anéantis, il ne faudrait pas nier l’existence d’un seul grain de sable de la terre. S’il ne restait aucune trace, ni d’hommes, ni de génies, fais attention au secret de la goutte de pluie. »  Farid al-Din Attar, cité par...

Publié le 15/02/2012 dans Trames nomades par MCSJuan | Lire la suite...

Les paysages en lumière : Philippe Jaccottet

Puisque mon roman en cours s'éternise, aujourd'hui, ce sera poésie.   "La blason de l'hiver est de sable, d'argent et de sinople ; d'hermine le jour, s'il neige, et la nuit de contre-hermine."    J'ai entendu des avis très contrastés sur Philippe Jaccottet. Pour les uns, c'est un poète de l'éclatante simplicité à la langue brillante et familière, pour d'autres un...

Publié le 07/11/2011 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

” Si simples sont les images, si saintes ...”

  Balade proche sous Costa, avec HÖDERLIN (et JACCOTTET) "Si simples sont les images, si saintes, que parfois on a peur, en vérité, Elles, ici, de les décrire ..." (Hôlderlin, " En bleu admirable")           "Chacun trouve pourtant sa joie et qui donc la dédaignerait entièrement? La...

Publié le 13/02/2011 dans ELIZABETH... par Elizabeth PARDON | Lire la suite...

JACCOTTET: en PASSANT par le HAÏKU

    Europe n°955-956 contient un important dossier consacré à Philippe JACCOTTET. Jean-Luc STEINMETZ s'y attarde sur la pénétration du haïku dans l'oeuvre du poète. Il cite:   Traire, nourrir Nettoyer l'auge pour les astres   où l'on se demande si l'eau clarifiée va refléter les étoiles, ou si toute cette peine humaine ne fait que nous approcher de...

Publié le 13/12/2008 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Jaccottet (encore)

Pour ceux et celles qui aiment le poète Philippe Jaccottet, je signale que la revue EUROPE lui consacre son dernier numéro.Je ne peux m’empêcher de citer ici quelques extraits de la présentation qui est faite du poète (présentation que l’on trouve sur le site Internet de la revue), tant ils sont éclairants :« …émergeant du désastre, cette voix discrète, tâtonnante mais déterminée dans son souci...

Publié le 21/11/2008 dans Marche romane par Feuilly | Lire la suite...

Avec Philippe Jaccottet

Ce peu de bruits de Philippe Jaccottet - Gallimard (Par Jean-Baptiste Monat) Philippe Jaccottet a aujourd'hui quatre-vingt trois ans. C'est avec L'Effraie , paru en 1953 chez Gallimard qu'il commenca une oeuvre essentielle de la seconde moitié de ce siècle. Une oeuvre qui trouvait un écho et des appuis dans une génération exceptionnelle de poètes : Du Bouchet, Bonnefoy,...

Publié le 08/10/2008 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

Quand le poète parle de la mort

" On voudrait, pour ce pas qu’il doit franchir-si l’on peut parler de franchirlà où la passerelle semble interrompueet l’autre rive prise dans la brumeou elle-même brume, ou pire : abîme-dans ce vent barbelé,l’envelopper, meurtri comme il est, de musique…" Jaccottet , Plaintes sur un compagnon mort. Belle description de la mort qui approche (« pas qu’il doit franchir »). Obligation...

Publié le 11/05/2008 dans Marche romane par Feuilly | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant