Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : isabelle sauvage

Tags relatifs

Dernières notes

Jacques Roman, « Notes vives sur le vif du poème »

DR   « […] Puissance d’un dire, rebelle au royaume de la feinte… On ne s’attable pas ici pour écrire un poème, c’est lui qui met la table et le couvert, tout est dressé… Surtout ne pas craindre la “gaucherie” propre à l’élan furieux, la travailler plus que la préciosité et la manière. […] Le poème dessine un espace, espace étranger à la frontière. Corps de la...

Publié il y a 17 jours dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Jacques Roman, « Proférations »

© : dcollin « Le 19. 1. 1991 échoué   … veilleur ne criera pas éveillé échoué immobile boule dans la gorge en janvier œil sur la mort drapée d’étoiles et de galons aux quatre points cardinaux oubliés n’écrira pas sur les murs du vieux monde sa honte portée devant vous échoué à l’heure qu’il est ce soir il tourne en rond tandis qu’on lui arrache la bonté prie que soit donné...

Publié le 22/06/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Isabelle Baladine Howald, « Hantômes »

© : cchambard   « le sommeil les baisers ferment les yeux sans la mort ta bouche dans ma bouche – même souffle   j’inspire et expire ton souffle   ne les distingue plus   j’aimerais   –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––        fermer les yeux – je ne veux pas fermer les yeux –...

Publié le 15/06/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Yannick Torlini, « Camar(a)de »

« travaille. toujours travaille tous jours ton peu qui : se déforme éternise dans l’attente se (encore, encore attenter ton corps éternise), déforme. ton peu qui devient mais : sueurs, arthroses, cargaisons de solitudes calcifient, adossées à l’outil encore, adossé. camarade, perclure ton corps à la ruine des frondaisons, n’achèvera pas le doute. qui, n’achèvera rien,...

Publié le 01/03/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Table ronde sur l'édition

   J'ai eu l'occasion de suivre hier à Brest, organisée par la faculté Victor-Segalen, une table ronde sur l'édition contemporaine, et plus spécifiquement en Bretagne. Des éditeurs étaient présents (Emgleo Breiz, Locus Solus, Alain Rebours pour les éditions Isabelle Sauvage) et quelques écrivains ou illustrateurs (Hervé Jaouen, bien connu des amateurs de littérature populaire,...

Publié le 20/02/2014 dans Le blog de... par Jacques-Emile Miriel | Lire la suite...

Page : 1