Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : henri heine

Tags relatifs

Dernières notes

Sans avoir jamais existé

« La vie et le monde sont le songe d'un dieu ivre qui s'échappe furtivement du banquet divin et s'en va dormir sur une étoile solitaire, ignorant qu'il crée ce qu'il songe... Et les images du songe se présentent tantôt dans une extravagance bigarrée, tantôt harmonieuses et raisonnables... L'Iliade, Platon, la bataille de Marathon, la Vénus de Médicis, le Munster de Strasbourg, la...

Publié il y a 11 jours dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Henri Heine, 40 poèmes

De mes si grandes peines J’ai fait de courtes chansons, Elles élèvent leurs empennes Et jusqu’à son cœur voleront.   Elles ont trouvé ma très chère, Mais sont revenues pour gémir, Gémissent et ne veulent pas dire Ce qu’en son cœur elles ont découvert.     Aus meinen grossen Schmerzen Mach’ich die kleinen Lieder ; Die heben ihr...

Publié le 02/10/2011 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Le songe d'un dieu ivre

Normal 0 21 « La vie et le monde sont le songe d'un dieu ivre qui s'échappe furtivement du banquet divin et s'en va dormir sur une étoile solitaire, ignorant qu'il crée ce qu'il songe... Et les images du songe se présentent tantôt dans une extravagance bigarrée, tantôt harmonieuses et raisonnables... L'Iliade, Platon, la bataille de Marathon, la Vénus de...

Publié le 06/04/2010 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Bourgeoisie

Je devise avec une jeune bourgeoise allemande blonde dont on ne soupçonne pas la pesanteur avant de l'avoir portée, tant elle se meut avec grâce. Comme un félin. Elle est fiancée à un physicien absorbé dans des calculs de probabilité du matin au soir. Il n'en sort guère que pour l'accompagner au cinéma. Le portrait d'un abruti complet. Mais une bourgeoise a des...

Publié le 26/09/2008 dans Lapinos par Xavier JASSU | Lire la suite...

La Salomé de Banville

Douzième sonnet du recueil " Les Princesses " " Car elle était vraiment princesse: c'était la reine de Judée, la femme d'Hérode, celle qui a demandé la tête de Jean-Baptiste ." Henri Heine, Atta Troll . Ses yeux sont transparents comme l'eau du Jourdain. Elle a de lourds colliers et des pendants d'oreilles; Elle est plus douce à voir que le raisin des treilles, Et la rose des...

Publié le 31/03/2005 dans Les voiles... par S. | Lire la suite...

Page : 1