Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : gus van sant

Tags relatifs

Dernières notes

L'impérialisme amerloque pour les nuls

Extrait du film Will Hunting (1997).

Publié le 08/08/2013 dans Vers la... par Boreas | Lire la suite...

Promised Land : le film

L'association AE2D et le groupe local de Greenpeace organise à Brest une projection en avant-première du film "Promised Land" le mardi 26 mars à 20h00  au cinéma "Les S tudios" . (entrée 3,5 euros) La projection sera suivi d'un débat sur les gaz de schiste. Promised Land : la bande annonce.

Publié le 22/03/2013 dans Christian... par Chris PERROT | Lire la suite...

Miroirs

Spiegel im Spiegel - Miroir dans le miroir - est une berceuse du musicien estonien Arvo Pärt. Elle a inspiré de belles compositions qu'on trouve en flânant sur youtube, après le déjeuner, quand il n'y a rien à faire. J'en présente quelques unes ici, en remerciant les inconnus qui les ont créées et partagées sur la grande Toile virtuelle qui unit nos solitudes. Si vous en avez le...

Publié le 01/03/2012 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

Restless : une leçon de cinéma et d'émotion...

Les amis, loin de moi l'idée de faire la midinette, mais j'ai vu l'autre jour une très belle histoire d'amour : "Restless". Si le synopsis peut vraiment faire peur et vous donner envie de vous ouvrir les veines avant même de l'avoir vu, c'est normal. Mais sachez juste que j'ai eu affaire à une énorme surprise. Le film est très différent de ce à quoi on peut s'attendre parce qu'il est abordé...

Publié le 02/10/2011 dans Oh my... par Osmany | Lire la suite...

Logique du massacre ?...

Anders Behring Breivik a réussi... En quelques heures, celui que ses anciens collègues de travail dépeignent comme poli, courtois et timide a assouvi son fantasme de puissance en assassinant 93 de ses concitoyens et est devenu le Norvégien le plus célèbre du monde. Le manifeste de ce franc-maçon illuminé, qui  se présente comme un chrétien conservateur...

Publié le 25/07/2011 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

Les affiches qui me faisaient rêver à 15 ans

Cria Cuervos, de Carlos Saura (1975) Bagdad Café, de Percy Adlon (1987) Un ange à ma table, de Jane Campion (1990) My Own Private Idaho, de Gus Van Sant (1991) Arizona Dream, d'Emir Kusturika (1992) Rouge, de Krzysztof Kieslowski (1994) Dans la cour des grands (1995) Peu importe le film, c'était l'affiche qui ouvrait toutes les portes du rêve. Avant de tirer un trait momentané sur...

Publié le 09/07/2010 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

A la rencontre de Ben Stiller

J'ai essayé de regarder A la rencontre de Forrester . Il est vrai que la grossesse n'aidant pas du tout à la concentration, j'ai une excuse. Mais quand même. J'ai duré 1h15. Et il ne s'est rien passé. Et en plus c'était chiant et insipide. Et Gus Van Sant a du oublié de payer le mec des éclairages parce qu'on ne voit rien du tout et c'est super chiant. Penser à ressortir le DVD de...

Publié le 22/05/2009 dans La biscotte... par biscottedeproust | Lire la suite...

du petit lait

C'est étrange, j'aurais du écrire depuis longtemps, comme d'autres l'ont déjà fait, un avis , ou une critique, enfin dire un peu mon regard sur le film, THE film, qui forcément me concerne, qui doit me concerner, pas plus qu'un autre blogueur, pas plus qu'un autre pédé, mais pas moins non plus, du moins, par la force des choses. D'autant que bénéficiant d'un désistement de dernière...

Publié le 19/03/2009 dans entre deux eaux par entre2eaux | Lire la suite...

HARVEY MILK

de Gus Van Sant *** La lutte de Harvey Milk pour les droits et l’intégration des homosexuels dans la société américaine puritaine des années 70 qui fut le premier homme politique américain « gay ».   Voilà bien le film de Gus le moins VanSantien qui soit et donc, le plus abordable, le plus humain mais pas le moins militant. Le combat d’Harvey Milk commence...

Publié le 05/03/2009 dans Sur la Route... par Pascale | Lire la suite...

Elephant

Glissements dans les couloirs ELEPHANT (2001) – Gus Van Sant   Après Gerry et My own private Idaho , je continue ma rétrospective de GVS, auteur particulier pouvant autant être détesté qu'idolâtré (Certaines personnes de ma classe se reconnaîtront. Un grand merci à l'une pour le DVD, et à l'autre pour ses conseils, étant donné qu'il a insisté avec...

Publié le 06/04/2008 dans Lysao par Oya SIDRE | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant