Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : guillaume apollinaire

Tags relatifs

Dernières notes

NATURE MORTE

    Une composition d’Arthur Honegger sur un poème de Fritz Vanderpyl       Le 8 août 1919, on pouvait lire ces lignes dans la gazette belge Pourquoi pas ? (p. 557) : «  L’Arbitraire . C’est le titre d’une nouvelle revue littéraire qui vient de paraître à Paris. Elle a pour fondateur, directeur, rédacteur en chef...

Publié il y a 10 jours dans flandres-hol... par daniel cunin | Lire la suite...

«Je n’écris pas, je gueule !»

      Premiers pas en compagnie de Fritz Vanderpyl       En plein été 1920, T. S. Eliot dîne dans un restaurant parisien. En quelques coups de crayons, le poète croque la scène qu’il adresse le 22 août au romancier britannique Sydney Schiff . Cette esquisse montre un garçon moustachu, plateau à la main, qui vient sans doute...

Publié le 21/04/2021 dans flandres-hol... par daniel cunin | Lire la suite...

LES POÈTES DE MA VIE (11)

GUILLAUME APOLLINAIRE * FÊTE A André Rouveyre. Feu d’artifice en acier Qu’il est charmant cet éclairage                    Artifice d’artificier Mêler quelque grâce au courage   Deux fusants Rose éclatement Comme deux seins que l’on dégrafe Tendent leurs bouts...

Publié le 28/01/2021 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Calligrammes

Le calligramme : quand les mots deviennent formes A l'origine un calligramme est un poème où les vers sont assemblés de manière à figurer un objet. Le procédé a été exploité à de nombreuses reprises par des créatifs de tous bords.   Guillaume Apollinaire , la colombe poignardée et le jet d'eau.       Jacques Carelman...

Publié le 27/09/2020 dans JP DUBS... par Dubois Jean-Pierre | Lire la suite...

Les mains folles

            Imitez le son de la toupie Laisser pétiller un son nasal et continu Faites claquer votre langue Servez-vous du bruit sourd de celui qui mange sans civilité Le raclement aspiré du crachement ferait aussi une belle consonne (1)   "Laisser pétiller un son nasal et continu", c’est ce que faisait Maurice dans...

Publié le 29/06/2020 dans Geneviève... par Elle et Lui | Lire la suite...

Apollinaire à Paris

Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire, est un poète et écrivain français, critique et théoricien d'art qui serait né sujet polonais de l'Empire russe, le 25 août 1880 à Rome. Il meurt à Paris le 9 novembre 1918 de la grippe espagnole, mais est déclaré mort pour la France en raison de son engagement durant la guerre. Apollinaire est...

Publié le 26/06/2020 dans Le Bouquineur par Le Bouquineur | Lire la suite...

Apollinaire, Funérailles

                       Funérailles   Plantez un romarin Et dansez sur la tombe Car la morte est bien morte C’est tard et la nuit tombe        Dors bien dors bien   C’est tard et la nuit tombe Dansons dansons en rond La morte a clos ses yeux Que les...

Publié le 12/01/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Guillaume Apollinaire - Avent littéraire #21

Ce soir, retour en France, avec Guillaume Apollinaire : inutile de le présenter :) J’avais envie de partager avec un vous un poème que je trouve évidemment très beau, mais d’une beauté ancienne, un peu comme le reste du recueil qui le contient, Alcools. Ce poème c’est La Loreley :   À Bacharach il y avait une sorcière blonde Qui laissait mourir d'amour tous...

Publié le 21/12/2015 dans Oh Océane par Océane | Lire la suite...

11 septembre 2014

De haut en bas : Roland Dorgelès, Jean Giono, Maurice Genevoix, Guillaume Apollinaire, Ernst Jünger, Henri Barbusse, Wilfred Owen & Louis-Ferdinand Céline. 

Publié le 11/11/2014 dans Bouquinorium par Kurgan | Lire la suite...

Guillaume APOLLINAIRE : C'EST PAS SON JOUR !

Guillaume ne sera jamais canonisé, pour 11 000 raisons sur lesqueslles on restera muet. Mais la Saint APOLLINAIRE reste une bonne occasion de le citer...   La carpe Dans vos viviers, dans vos étangs, Carpes, que vous vivez longtemps ! Est-ce que la mort vous oublie, Poissons de la mélancolie. Guillaume APOLLINAIRE , Le bestiaire, 1911.

Publié le 12/09/2014 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 Suivant