Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : gabriel fauré

Tags relatifs

Dernières notes

Gabriel Fauré (1845–1924) : Ballade Op. 19

Jean-Philippe Collard, piano

Publié il y a 5 jours dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Gabriel Fauré (1845-1924) : Maria, Mater gratiae, Op. 47 (No. 2)

The Cambridge Singers - Dir. J. Rutter

Publié le 17/02/2019 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Gabriel Fauré (1845–1924) : Messe Basse - Benedictus

Schola Cantorum of Oxford, Jeremy Summerly

Publié le 13/01/2019 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

...cette égalité remarquable constitue les vers

N'êtes-vous pas sensible comme moi, à l'acharnement amusé avec lequel Benoît de Cornulier harcèle la syllabe, surtout lorsqu'elle est piégée dans un vers ? Voici un extrait - le début - de sa thèse d'Etat, soutenue le 29 juin 1979 à Aix-en-Provence. Mieux vaut avoir jeté un œil (qu'on peut reprendre ensuite, bien sûr, inutile de laisser les vers pourrir votre œil) sur les Djinns...

Publié le 23/10/2018 dans AlmaSoror par Note | Lire la suite...

Gabriel Fauré (1845-1924) : Une châtelaine en sa tour, Op. 110

Isabelle Moretti, harpe

Publié le 01/08/2018 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Gabriel Fauré (1845-1924) : Maria, Mater gratiae Op 47, nº 2

The Cambridge Singers - Members of the City of London Sinfonia Dir. John Rutter   Maria, mater gratiae Dulcis parens clementiae Tu nos ab hoste protege, Et mortis hora, Suscipe Jesu Jesu tibi sit gloria Qui natus es de Virgine Cum patre et almo Spiritu in sempiternam saecula Amen.

Publié le 03/01/2018 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Tristesse d'Olympio - GABRIEL FAURÉ

Extrait d'un poème de Victor Hugo.  Dans l'album Songs & Mélodies de Gabriel Fauré,sur iTunes. Les champs n'étaient point noirs, les cieux n'étaient pas mornes. Non, le jour rayonnait dans un azur sans bornes Sur la terre étendu, L'air était plein d'encens et les prés de verdures Quand il revit ces lieux où par tant de blessures Son coeur s'est répandu ! Hélas ! se...

Publié le 25/06/2017 dans Made in Rive... par Jen | Lire la suite...

Réquiem

Chronique "Ou est il le plus aimant de tous les hommes; le frére aux pieds nus  des bêtes des champs qui savait voir l'éternité dans chaque chose".Rainer Maria rillke     Requiem de Gabriel Fauré par le chœur de Flandre Dunkerque  en l’église Saint Eloi : C’était Dimanche   2 Avril l’après midi. J’ai  retenu  que toute la messe fut...

Publié le 20/05/2017 dans La face... par Fernand Louis Olbec | Lire la suite...

Pavane

Publié le 29/08/2016 dans Vers la... par Boreas | Lire la suite...

Gabriel Fauré (1845-1924) : Élégie pour violoncelle et orchestre, Op. 24

Szymanowski School of Music Symphony Orchestra, Wroclaw - Dir. Marcin Grabosz Anna Grondalska, violoncelle

Publié le 29/06/2016 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant