Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : françois esperet

Dernières notes

Ne restons pas ce que nous sommes de François Esperet, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Jonas Bendiksen (Magmun Photos). Je me permets de signaler, car c'est unique sur la Toile, que Gregory Mion a évoqué, pour la Zone, tous les ouvrages publiés de François Esperet. Gagneuses de François Esperet, ou la poétique de la délivrance . Sangs d’emprunt de François Esperet : sucs poétiques et artères scabreuses . Visions de Jacob...

Publié il y a 16 jours dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Visions de Jacob de François Esperet : une poésie de la naissance, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Omar Sanadiki (Reuters). Gregory Mion dans la Zone . «Mais en cet instant de méditative rétrogradation de sa conscience, envahi du grandiose quasi divin de la paternité et mesurant à ses souffrances personnelles les présumables souffrances du mort, il se persuadait qu’une Justice incapable d’erreur s’était exercée, ici et là, comme toujours, dans...

Publié le 06/05/2018 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Sangs d’emprunt de François Esperet : sucs poétiques et artères scabreuses, par Gregory Mion

Crédits photographiques : Miguel Vidal (Reuters). Gregory Mion dans la Zone . Sur Gagneuses de François Esperet . «Quelle que soit sa nature, le laid doit constituer ou pouvoir constituer un moment de l’art.» Theodor Adorno, Théorie esthétique . «J’ai donc pris sur moi le risque de parler. Quel danger ? Un Nègre saurait-il rougir ?» Yambo Ouologuem,...

Publié le 15/07/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1