Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : femme nue

Tags relatifs

Dernières notes

UN ALBUM EGOÏSTE

JEANLOUP SIEFF

Publié le 01/11/2014 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

GEORGES PEREC LE JOUEUR

Pensée du jour : EDWARD WESTON   « Il faut de temps en temps remettre les pendules à leur ... place ».   JOHNNY HALLIDAY (on ice & on the rocks, hic et nunc, et sursum corda, ad altare deo, mais ça reste surtout " on the rocks ")     J’ai mentionné hier le nom de GEORGES PEREC. J’ai même évoqué le livre qui l’a fait connaître (...

Publié le 11/12/2012 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Take On Me.

Si eventuellement tu doutes, je te le confirme, avec certitude, c'est de l'art.

Publié le 05/04/2012 dans Leshaker par Cyril B. | Lire la suite...

Interlude #16. Gardons le contrôle.

Si t'as une vie sur internet tu as eu vent de l'histoire de La Redoute (sur son site) et de la photo mise en ligne (petit rappel si tu n'as pas de vie sur le net)....

Publié le 04/01/2012 dans Leshaker par Cyril B. | Lire la suite...

Sens pratique

Une jeune femme entre toute nue dans un bar et commande une bière. Le barman reste là sans bouger à la regarder. - Qu'est-ce qu'il y a ? Vous n'avez jamais vu de femme nue ? - Euh... si, si... - Ben alors, qu'est-ce que vous avez à me regarder comme ça ? - Je voudrais simplement voir d'où vous allez sortir l'argent pour payer.

Publié le 10/09/2011 dans Blog de Blagues par Kyral | Lire la suite...

Femme nue, femme noire, de Leopold Sedar Senghor

Femme nue, femme noire Vêtue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté J'ai grandi à ton ombre; la douceur de tes mains bandait mes yeux Et voilà qu'au coeur de l'Eté et de Midi, Je te découvre, Terre promise, du haut d'un haut col calciné Et ta beauté me foudroie en plein coeur, comme l'éclair d'un aigle Femme nue, femme obscure Fruit mûr à la chair ferme, sombres extases...

Publié le 08/11/2010 dans vivelescouleurs par DH | Lire la suite...

Page : 1