Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : esteban

Tags relatifs

Dernières notes

Justice pour ESTEBAN & SAMUEL

Publié par Guy Jovelin le 15 septembre 2018

Publié le 15/09/2018 dans Le Parti de... par . | Lire la suite...

Quelques coups de coeur dans les nouveautés BD jeunesse

ESTEBAN T05 (Matthieu Bonhomme) - Dupuis C'est toujours avec un énorme plaisir qu'on retrouve les aventures du jeune indien Esteban. L'aventure maritime et humaine continue dans ce nouveau volume très enlevé. On adore ! ----- ANGUS T04 (Régis DONSIMONI) - Ankama Angus et Liya reviennent et ça fait mal ! Toujours aussi rythmé, cette série d'action et d'humour est...

Publié le 31/08/2013 dans Librairie... par MLire | Lire la suite...

11 AOÛT

  Je suis là Vous saurez pourquoi demain Retour Lundi A bientôt !!!!!!!!!

Publié le 11/08/2012 dans Ithur Burua par Ithur Burua | Lire la suite...

COLORS, ou comment improviser sa soirée.

Tu ne sais pas quoi faire de tes week end car oui comme un bon travailleur acharné, tu travailles tout l'été pour te retrouver enfin SEUL à Paris car tu n'es pas obligé de partir en période scolaire. :) Pour égayer un peu tes WE, quoi de mieux que d'aller au théatre, pour voir une troupe haute en couleurs. J'ai nommé COLORS . alors pour toi COLORS investi le théatres du grand gymnase à...

Publié le 09/07/2011 dans Nanouche par nanouche | Lire la suite...

Un long poème pour l'été qui vient

Celui-ci est de Claude Esteban. Il est venu entre deux gares de Bourgogne alors que le train marquait le pas, que des fermes isolées glissaient lentement sur un fond de collines vertes et que les arbres et les haies devenaient ombres rasantes. On est seul, on est content d'être seul, on s'est assis devant la porte de chez soi et l'on attend sur une chaise que quelque chose arrive...

Publié le 06/06/2010 dans Vox Poetik par mustagh | Lire la suite...

A la nuit

Il est des poèmes que l'on n'aime pas lire. On les voudrait effacer. Mais toujours ils ressurgissent. A la nuit qui se refuse au sommeil ils sonnent comme corne de brume. Ils s'invitent et s'imposent. Alors on les relit et l'on sait qu'ils seront nôtres, à jamais. J'ai des jours qui ne servent plus, je vous les donne, ils pourraient grandir chez les autres, être légers,...

Publié le 07/02/2010 dans Vox Poetik par mustagh | Lire la suite...

Le poème sera notre parole

Il est des poèmes qui défient le commentaire, qui font masse. Inscrits dans un temps qui n'est plus que crépuscule, on les découvre, tétanisé mais réconforté de savoir que quand viendra le moment de l'indicible, ces poèmes seront là pour être notre parole. Claude Esteban dans Sept jours d'hier : Donnez-moi ce matin, ces heures encore du petit matin quand tout commence, donnez-moi,...

Publié le 31/01/2010 dans Vox Poetik par mustagh | Lire la suite...

L'autre en soi

Bien avant l'expression écrite du poème, il est une rencontre secrète, un mystère. Ce lien est opaque, à peine dicible. Comme peu d'autres, Claude Esteban sut le dévoiler. Quelqu'un est là. Quelqu'un bouge dans l'angle de ma tête. Traverse mon reflet. Trouve l'issue. Qui décide au dehors, qui parle, qui m'interpelle ? L'espace est neuf. L'air se rassemble en son milieu. Sur la page du jour,...

Publié le 02/11/2009 dans Vox Poetik par mustagh | Lire la suite...

Page : 1