Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : essais de montaigne

Tags relatifs

Dernières notes

Michel de Montaigne et les cannibales de Rouen

Michel de Montaigne (1533-1592), l’auteur des « Essais », l'œuvre qui a influencé toute la culture occidentale, était à ce point fasciné par les mœurs indigènes, passionné par les récits des colons ou des missionnaires, qu’il va consacrer tout un chapitre du premier de ses livres   à ceux qu’on appelait « des cannibales ».      Michel de...

Publié le 27/05/2015 dans PASSION... par Catthye | Lire la suite...

POURQUOI J'AI LU MONTAIGNE

  COUPLE, PAR AUGUST SANDER   *** Alors pour finir : «  Mon Montaigne à moi, c’est quoi ?  » (sur l'air célèbre d’Edith Piaf). La réponse à la question, tout le monde connaît, c’est : «  Je suis toujours à la fête  ». Mon Montaigne à moi, c’est devenu une anthologie. Mon anthologie. Ou ce que vous voulez, appelez ça...

Publié le 05/07/2013 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

ENCORE UNE LOUCHE DE MONTAIGNE (fin)

Restons encore un peu en compagnie de MONTAIGNE, dans les Essais et dans sa "librairie". On trouve, au chapitre « De l’ivrognerie » (Livre II), en dehors d’un certain nombre de considérations très sages (MONTAIGNE est quelqu’un qui tient par-dessus tout à rester mesuré), une histoire digne d’être retenue.     De l’ivrognerie .   Et ce que...

Publié le 14/05/2012 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

MONTAIGNE, ON S'EN PAIE UNE TRANCHE ?

Aujourd'hui, comme promis, ce sera du j uteux, du qu'on n'étudie pas au lycée, ça c'est sûr, même que c'est bien dommage, non plus que le chapitre 26 du Tiers Livre de RABELAIS, qui fait un tour exhaustif de toutes les sortes de « couillons », liste qui se termine par « couillon hacquebutant, couillon culletant ». Mais il est entendu que RABELAIS est beaucoup plus porté sur la chose que...

Publié le 30/04/2012 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Page : 1