Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : deux poèmes

Tags relatifs

Dernières notes

Àlex Susanna, « Deux poèmes »

DR   «  Nature morte à Miquel Vilà Sur la table reposent des livres, des lunettes, un cahier, un crayon : les instruments de quelqu’un qui a perdu son temps à lire et à écrire, à essayer de peaufiner quelque poème où entrer et se reposer, ou bien se terrer dans son trou après une journée plutôt morose…   Avant on trouvait encore...

Publié le 17/05/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Denise Levertov, « Deux poèmes »

DR   «  Le lit Nous sommes une prairie où bruissent les abeilles, l’esprit, le corps sont presque confondus   lorsque le feu s’avive dans le poêle et que nos yeux se ferment,   et que, bouche à bouche, blottis dans la tiédeur de la laine,   nous dormons comme dorment les chevaux dans l’herbage, à l’unisson. Pourtant...

Publié le 14/05/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Durs Grünbein, « Deux poèmes »

DR   «  Un mouvement   Ce petit coup de vent éphémère, tourbillon aérien      infinitésimal, quand un          moineau effrayé s’envola sous                mon nez, déjà il était   hors de vue, et une des...

Publié le 07/05/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Yves Bonnefoy, « Deux poèmes »

DR     «   L’arbre, la lampe   L’arbre vieillit dans l’arbre, c’est l’été. L’oiseau franchit le chant de l’oiseau et s’évade. Le rouge de la robe illumine et disperse Loin, au ciel, le charroi de l’antique douleur.   Ô fragile pays, Comme la flamme d’une lampe que l’on porte, Proche étant le sommeil dans la sève du monde,...

Publié le 03/05/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Malcolm Lowry, « Deux poèmes »

© Júlio Pomar   «  Poème bizarre   J’ai connu un homme sans cœur : Il dit que des enfants le lui ont arraché Et l’ont donné à un loup affamé Qui s’est enfui l’emportant dans sa gueule. Et les enfants ont fui avec l’instituteur ; L’animal aussi s’est enfui bien vite, Et derrière lui, bizarre poursuite, Titubait encor cet homme sans...

Publié le 02/05/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Chen Zu-ang, « Deux poèmes »

Wang Shimin, 1653   «  Quittant un ami par une nuit de printemps   La fumée bleue de la bougie d’argent La coupe d’or digne d’un vin unique. Sortir vibrant aux luths et aux cithares Se séparer pour sillonner le monde. La lune sombre au-delà des grands arbres La Voie Lactée fond dans le ciel de l’aube. En route vers Lo-yang — tristesse douce À...

Publié le 19/11/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Page : 1