Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : défi du samedi

Tags relatifs

Dernières notes

620, t'au matin...

S i s'en vint, au matin, là, Madame Du Parc (le cul et le tétin aussi fermes que nus) c'est qu'elle avait versé, de longtemps ! sa vertu dans l'un de ces bassins qui plaisent aux monarques - avec le gars Justin C ar, si c'est à la brune qu'on prend l'hiboux, la chouette (pour se parer d'un masque ou d'une autre perruque) l'humidité du soir l'indisposait à nuque tandis que la rosée lui...

Publié le 16/07/2020 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Nancy's journey

N ’en ayant plus pour très longtemps (tout simplement, la fin est proche) les yeux dans un livre de poche elle esquive ses sentiments A la faveur d’un lent virage couvert par un profond tunnel elle arrange ses cheveux miel prenant soin de corner la page N ulle autre personne, alentour n’aurait pu lire son dessein dans la fraîcheur de son maintien ni à son murmure velours C e n’est qu’à...

Publié le 13/10/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Hors-la-loi

L e retour du printemps échauffant les esprits tout concordait ici pour que bientôt ça barde ! Sans rien en dégonfler, on ouvrait les mansardes les rideaux s'agitaient au souffle du pays comme le linge écru déployé sur les fils et les robes passant de blafarde en bavarde... la pression demeurait palpable sous les ris O n en avait pourtant supporté, des bravades ! et des occupations ! des...

Publié le 29/03/2018 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Appétition (chansonge)

J'ai rêvé trop loin... Je me suis perdu d'horizons tordus en soupirs en coin J'ai rêvé de foires aux lents rigodons portant des chansons au front de l'Histoire J'ai rêvé trop fort comme l'odalisque devant l'obélisque écoutant son corps J'ai rêvé de mains caressant l'Ailleurs tel un orpailleur en oublie sa faim J'ai rêvé trop cher un tissu de mots qui ferait la peau aux foudres de guerre...

Publié le 28/11/2017 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Sur prise

Quand, énorme, vient la surprise - qu'on se le dise et c'est tout vu ! un vent me prend par le joufflu   Il me massacre l'intérieur pour y attiser des ardeurs que je ne savais pas nourrir sur le brasier de mes désirs   Tout oublié, mon nom, mon âge m'emplis, me gonfle d'un orage et fourbis un lent grondement où s'accroît mon étonnement de n'en pas maîtriser la cause...

Publié le 21/10/2014 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Trois pas de plus

Un pas de plus dans la foulée aléatoire... Trop tard t'aurais-je méconnue ? Je viens; tu vas; ils vont et viennent... Ne serai jamais tien, pas plus que ne fus mienne   Je vois tes yeux fermés à la vérité nue... Humble dans ce crâne boudoir je fais les cent pas dans le noir en rognant à l'aveugle une amertume inerte   Des mélodies charrient des sourires à perte et, sans...

Publié le 13/07/2014 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Opéra bouffe

Plus haut la garde, mon amour ! Je crains pour ton noble visage... Vois, comme la montagne est sage et maintient fermes ses contours...   Plus haut, le rideau sur la tringle ! si tu veux occulter ici l'intime jeu de nos partis pris au modèle de la jungle   Plus haut ! Plus haut ! Nos yeux ensemble vers notre festin amoureux assis à la table des cieux où rêvons comme bon...

Publié le 13/07/2014 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

La maison violée

  La maison les yeux clos, la bouche entrebaillée figée dans la stupeur, m'a fait lever le nez sous la flamme accôtée à mon bras de fauteuil. D'abord, je n'ai rien su, que la nuit qui s'effeuille que j'étais dans l'idée - ayant fini mon deuil, de me jeter au fond, d'aller lui déflorer tous les bruissants recoins qu'elle m'aurait offert comme on se connaissait - pas...

Publié le 23/11/2013 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Colo'rieur

Après avoir mâché de moissons insondables les bienfaits ignorés, bercé d'un vent d'automne je me regarderai jusqu'au fond la personne où me découvrirai ce métier improbable et très providentiel de peintre enjoliveur J'aurai ce tablier saturé de nuances qui se porte ceintré de noir sur un fond bleu Irai, palette au poing, promener en des lieux où l'Ignoble dispute aux humbles espérances un...

Publié le 11/06/2013 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

piano, las ?

Mol éclat pâlissant de l'harmonie finale précédant le salut d'enthousiastes bravi du tragique destin de la note investi est tombé le dernier accord professoral Le silence ne tient qu'au repos de son geste C'est, le poignet cassé au-dessus du piano qu'en l'artiste peine est contenu le tempo destiné à se rendre à l'heure et tout le reste Voilà, c'est fait ! Ça claque ! Et tout est consommé......

Publié le 07/05/2013 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant