Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : cosi fan tutte

Tags relatifs

Dernières notes

MICHEL LEGRAND

Je n'ai jamais vu Les Demoiselles de Rochefort. Je n'ai jamais vu Les Parapluies de Cherbourg. C'était au-dessus de mes forces. Pas parce que je n'aimais pas le cinéma : je me suis longtemps et abondamment laissé aller avec abandon et délice à ce loisir paresseux. Je me suis calmé. Non, si je n'ai jamais pu consentir à visionner les films du tandem Demy-Legrand, c'est parce que je ne...

Publié le 28/01/2019 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Salles d'opéra...

Voir et entendre un opéra (ou un concert) dans une salle, c'est une expérience très différente de celle que l'on peut vivre quant on l'écoute au cinéma , même en direct. J'ai vécu cette différence en une seule journée, samedi: en après-midi j'ai vu Così fan tutte de Mozart, au cinéma Jonquière en direct du Metropolitan Opera , et en soirée, j'ai assisté à La traviata , de...

Publié le 28/04/2014 dans Spécial du jour par Denise | Lire la suite...

DU SAVOIR COURTOIS A HANNAH ARENDT

Résumé : après diverses considérations sur le « savoir courtois », retour laborieux à HANNAH ARENDT.     A propos de « savoir courtois », il faut dire que, si je fuis tous les « systématistes » et autres élaborateurs extrêmement savants de globalités, de généralités et autres totalités totalisantes, voire totalitaires, il y a bien sûr une...

Publié le 30/11/2011 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Comme elles sont

Je suppose que la mienne est comme la vôtre. Du moins je l’espère sinon j’e n’ai pas de pot, j’ai tiré le mauvais numéro. Prenons un exemple, ma femme a préparé le déjeuner. Oui, au fait, c’est de ma femme dont on va parler. Donc, elle a préparé le repas et je m’en régale, l’œil vif, le coup de fourchette alerte, tout trahit mon contentement. Hélas ! Car il y a un hélas ! Je ne...

Publié le 31/08/2008 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

Page : 1