Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : consanguinité

Tags relatifs

Dernières notes

Quelle famille ! Mariage et dispense de consanguinité

En France, dans la société d'Ancien Régime, on épousait généralement son voisin, lequel se révélait souvent être aussi son cousin. En cause, l'exiguïté de l'ère matrimoniale et le poids des mentalités. D'une part, sans possibilité de voyager autrement qu'à pied, on se mariait donc « au plus près », en choisissant son conjoint dans la même paroisse que la sienne. Par ailleurs, faire...

Publié il y a 15 jours dans PASSION... par Catthye | Lire la suite...

L'Incorrect, un modèle de consanguinité cloacale. Quand des nains servent la soupe à d'autres...

Photographie (détail) de Juan Asensio. Si vous n'aimez pas les livres de Romaric Sangars, ceux de Jacques de Guillebon, ceux de Richard Millet et les bavardages de plus en plus prophético-ridicules de Sarah Vajda, vous aimerez les notes suivantes. Suffirait-il d'aller gifler Romaric Sangars pour arranger un peu la gueule du journalisme français ? Les Verticaux ....

Publié le 30/01/2018 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Pour éviter la « consanguinité », le ministre des Finances allemand vante l’ouverture des frontières

Publié par Guy Jovelin le 15 juin 2017 Par Koba le 14/06/2017 Pour Wolfgang Schäuble, l’ouverture des frontières allemandes à l’immigration va au-delà du simple devoir d’accueil des réfugiés. C’est une nécessité, pour éviter que le pays de 80 millions d’habitants ne sombre dans la consanguinité. Dans les colonnes du Zeit , le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble...

Publié le 15/06/2017 dans Le Parti de... par . | Lire la suite...

cousinade

Qu'eussiez-vous dit de ma dérobade au motif que vous m'étiez germaines chacune à son jour de la semaine chacune à son tour à l'embrassade ? Pour n'être obscènes ni consanguines il eût été vain de s'en priver - tanin de désirs millésimés   que nos explorations enfantines Cousins-cousines au garrigou dans la chambrette ou sous le norouët donnez-vous la course et le baiser que vous...

Publié le 12/03/2011 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1