Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : comment supporter ses collègues

Tags relatifs

Dernières notes

Le cactus, suite

Je réponds en tout point à la description du cactus donné par Corinne Maier. Une collègue correspond elle à la définition du pleutre hypocrite , qui refuse de prendre position, de dénoncer les abus pour améliorer les choses, et qui n'hésite pas à copiner avec des collègues toxiques qui peuvent apporter des faveurs. Elle me conseillait de faire semblant de m'intéresser aux...

Publié le 30/06/2020 dans Le cinéma de... par papillote | Lire la suite...

Le cactus

Le monde entier est un cactus il est impossible de s'asseoir Dans la vie, il y a que des cactus Moi je me pique de le savoir J'ai commencé jeune ma vocation de glandeuse mauvais esprit en prenant comme modèle Gaston Lagaffe, puis ado en lisant le cultissime Le droit à la paresse de Paul Lafargue. J'engloutis les récits et documentaires sur le travail ( Libre et assoupi ,...

Publié le 27/06/2020 dans Le cinéma de... par papillote | Lire la suite...

J'ai dans la tête un transistor qui fredonne

La dernière manifestation de ma maladie incurable au travail (relire ici) me fait penser à ce billet initialement publié en 2012, concernant un autre job, mais toujours d'actualité : "Dans mon boulot inintéressant, je dois enregistrer à la chaîne des données, et le nom des gens auxquels elles sont rattachées. ( actualisation 2019 : contrairement à l'ancien taf où je trimais sans...

Publié le 09/12/2019 dans Le cinéma de... par papillote | Lire la suite...

Merci patron, quel plaisir de travailler pour vous

On est heureux comme des fous ! Une chanson d'actualité en ces temps de révolution grève générale. Vous savez que je suis atteinte d'une maladie incurable, la chansonnite aiguë . Elle fait des ravages sur mon lieu de travail. Chaque jour au boulot, les locaux gris de l'entreprise, cette immense étendue de cases de béton, ces bureaux gris qui se succèdent, me rappellent les images du...

Publié le 06/12/2019 dans Le cinéma de... par papillote | Lire la suite...

Le misanthrope au travail, suite

Je répète souvent cette réflexion du misanthrope : "C'est n'estimer rien, qu'estimer tout le monde." Ces affables donneurs d'embrassades frivoles, Ces obligeants diseurs d'inutiles paroles, Qui de civilités, avec tous, font combat, Et traitent du même air, l'honnête homme, et le fat. Quel avantage a-t-on qu'un homme vous caresse, Vous jure amitié, foi, zèle, estime,...

Publié le 24/01/2019 dans Le cinéma de... par papillote | Lire la suite...

Le misanthrope au travail

Comme Alceste, les hypocrites comme Philinte m'horripilent. Ce dernier pourrait représenter le juste milieu entre Célimène, la profiteuse populaire, et Alceste, l'excessif asocial, mais pour moi Philinte n'est qu'un faux-jeton complaisant. Il ne se mouille jamais, il ne fait donc pas bouger les choses et ne sert à rien. Il s'exclame par exemple : " Et c'est une folie, à nulle...

Publié le 22/01/2019 dans Le cinéma de... par papillote | Lire la suite...

Le misanthrope

Déçue par mes dernières lectures, je décide de relire mes classiques. En premier, celui qui reste mon préféré depuis que je l'ai découvert l'été de mes 13 ans. Je m'en souviens comme si c'était hier, un choc, une révélation : il reflétait exactement mes pensées, mettait les mots sur ce que je ressentais. Je passais des journées entières à recopier des pages et des pages de ces monologues...

Publié le 20/01/2019 dans Le cinéma de... par papillote | Lire la suite...

Page : 1