Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : christine armanger

Tags relatifs

Dernières notes

Spectacle vivant

Le spectacle vivant se voit, vit et se meurt à chaque instant. (A son sujet écrire ne sert à rien, ni tenter de retenir, mais pourtant encore ici j'écris, avant d'oublier....)  Donc maintenant sur scène Christine Armanger, en douceur, vit, égrène les instants - ce soir nous en partageons ensemble 2900 -pour les laisser s'enfuir, elle mesure ceux écoulés depuis sa naissance. Considère les...

Publié il y a 18 jours dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Compte à rebours

Des moments dits "fragiles". Ces fameuses sorties de résidence, qui se dévoilent à reculons, dans l’ambiguïté de l'inachevé. Que l'on doit considérer obligatoirement avec bienveillance- comme s'il était possible de s'abstenir de tout jugement. Mais aujourd'hui pas d'embarras, plutôt l'excitation qui me gagne, à deviner les pièces du puzzle prêtes à s'assembler, m'interroger sur celles encore à...

Publié le 15/02/2019 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Faut-il brûler Edmonde?

Pas de mystères: la pièce de Christine Armanger est assez chargée d'images fortes, assez subtile et intelligente dans sa construction pour fâcher tout le monde. Des cathos chatouilleux qui apprécieront modérément de se faire accueillir par Ève maniant l'encensoir, aux anticléricaux militants qui lui reprocheront de ne pas clairement bouffer du curé,...

Publié le 25/09/2016 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

L'imitation des saints

L'effet le plus troublant, même avant l'in-actualité du sujet, c'est déjà de ne pouvoir savoir à quel degré recevoir ces exercices d'hagiographie, sucrés-salés, entre canon et irrespect. Il y a ici des signes de grand sérieux: Christine Armanger fait preuve d'une érudition sans fautes dans ces récits très incarnés des martyres de Sainte Agathe et Saint Sébastien (à cette étape). Et d'un coté...

Publié le 17/03/2016 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Elle a tout d'une grande

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE...

Publié le 20/11/2014 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Pourpre (lettre ouverte)

Chère Christine C'est passionnant pour moi d'avoir pu voir trois moutures successives de Pourpre, et d'avoir chaque fois été surpris par les évolutions du projet. Surpris par l'effacement progressif des codes du burlesque, une prise de risque qui déplace à chaque fois la dynamique du spectacle, et les oppositions qui le traversent. J'en étais décontenancé. J'ai été très...

Publié le 08/12/2013 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Le rouge et le blanc

Pourpre revient à La Loge cette semaine, à partir de mardi (rediffusion du texte du 2/6/2012).      Il y a ce soir deux femmes, deux personnages, deux archétypes, deux corps, deux sensations… Un corps en chairs, rassurant de rondeurs, et un corps femme mais frêle, inquiet. L'un des personnage qui sur-joue, force les codes surannés du burlesque, l’autre qui s’aventure muet...

Publié le 22/04/2013 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Effeuillées

On voudrait croire encore pouvoir assister ici à quelque chose d'interdit et de dangereux, voire louche, même sulfureux... quand le rouge règne dès l'entrée alors que des créatures se balancent langoureusement dans les alcoves. Mais ce mystère là vite s'évapore, avec le public c'est plutôt la complicité que la provocation qui s'installe, le strip tease...

Publié le 03/01/2011 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Page : 1