Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : andré robillard

Tags relatifs

Dernières notes

Robillard, une apothéose dans l'art de manipuler un auteur d'art brut, et, accessoirement, l'art...

" André Robillard Le dernier artiste contemporain découvert par Jean Dubuffet. A l’occasion de l’exposition « Jean Dubuffet - un barbare en Europe », organisée par le Mucem et consacrée au fondateur de l’art brut, la Galerie Polysémie présentera une sélection de sculptures et dessins réalisés par André Robillard, génial artiste contemporain. André Robillard est le dernier membre...

Publié le 23/04/2019 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Au Gai Rossignol, c'est au sous-sol qu'il faut aller (underground, quand tu nous tiens...): la...

     Le "Gai rossignol", c'est le nom d'une librairie de soldes et d'occasions qui est rue St-Martin, entre la Tour St-Jacques et le Centre Beaubourg, à Paris. C'est le même emplacement qu'occupait jadis "Mona Lisait"... "Rossignol" est peut-être à entendre aussi, en creux, comme une allusion à l'argot des puciers selon lesquels un rossignol est un objet sans valeur, du...

Publié le 14/08/2018 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

La fête à Robillard, à Villefranche-sur-Saône

     On me disait récemment qu'il y avait deux collectionneurs qui étaient aux petits soins pour André Robillard – l'homme aux fusils faits d'objets Le premier a même été accusé par une certaine rumeur d'infléchir la production de notre héros vers du commercial avec des produits plus accessibles au point de vue de leur valeur monétaire (je pense que c'est à...

Publié le 21/09/2016 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

André Robillard, un proto fusil?

     Il y a quelques jours, j'ai publié une photo en faible résolution d'un fusil apparemment primitif d'André Robillard. Il paraissait pouvoir se dater des années 1980, dates auxquelles son propriétaire (qui s'en est désormais défait, inutile d'écrire...) l'avait acquis dans les locaux de l'Aracine à Neuilly-sur-Marne (ouverts en 1984). On sait cependant que...

Publié le 28/04/2016 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

”André et les Martiens” de Philippe Lespinasse, quelques remarques

Couverture du DVD du film de Philippe Lespinasse, 2016        Les créateurs réunis par Philippe Lespinasse dans un montage d'environ 66 minutes sous le titre André et les Martiens  ont un point commun, celui de vouloir rassembler des éléments épars, disjoints, hétéroclites en un tout homogène qui tient avant tout par l'emploi de fils, de liens, de ligatures...

Publié le 27/04/2016 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Du temps où Robillard faisait des fusils sans qu'on lui demande...

André Robillard, un fusil des années 1980, coll. privée, Paris ; son propriétaire souhaite s'en défaire, écrire au Poignard Subtil ...      Je vous parle d'un temps où il n'y avait aucune pression acheteuse autour d'André Robillard. Ce qui ne veut pas dire, comme l'insinuent depuis quelques mois certains plumitifs qui roulent pour les galeries et les spécialistes qui...

Publié le 14/04/2016 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Radio-Libertaire rencontre la Petite Brute

     Cela fait longtemps que je n'avais pas pondu une petite note sur ce blog. C'est qu'il y avait de l'occupation ces temps derniers. Une foire d'art brut avec beaucoup "d'apparentés", dits aussi "outsiders", où moi et mon autre auteur de livres pour la Petite Brute, présentions et dédicacions nos ouvrages respectifs, "Visionnaires de Taïwan" (Remy Ricordeau) et "Andrée...

Publié le 29/10/2015 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Du côté du cinéma documentaire, un nouveau film de Philippe Lespinasse

        André et les Martiens , ça s'appelle, ce nouvel opus lespinassien. Le réalisateur a réuni cinq créateurs (et non pas "artistes" ; comme dit Pailloux dans la bande-annonce du film, on n'aime pas trop le terme appliqué à ces auteurs inspirés, hors système des Beaux-Arts, n'ayant à la limite besoin d'aucun public), Paul Amar, confectionneur d'univers en...

Publié le 17/10/2015 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Nouvel arrivage de «Jeune Création Contemporaine»

En passant par l’hôtel Drouot, j’ai picoré dans la salle 9 le nouvel arrivage de la «Jeune Création contemporaine». Voici donc ma petite sélection.  N° 154. Eliane Larus. Enfant au lézard N° 161. Michel Macréau. Le coeur rouge N° 143. Anselme Boix-Vives. Série des concierges N° 186. André Robillard. Sur le sol lunaire. N° 257. Mariam...

Publié le 06/02/2015 dans animula vagula par animula vagula | Lire la suite...

Deux expos d'art brut français, André Robillard, Jean Smilowski

Jean Smilowski /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable{mso-style-name:"Tableau Normal";mso-tstyle-rowband-size:0;mso-tstyle-colband-size:0;mso-style-noshow:yes;mso-style-parent:"";mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;mso-para-margin:0cm;mso-para-margin-bottom:.0001pt;mso-pagination:widow-orphan;font-size:10.0pt;font-family:"Times New...

Publié le 07/01/2014 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant