Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : andré markowicz

Tags relatifs

Dernières notes

Charles Reznikoff, « La Jérusalem d’or »

DR   « 24 JUILLET   Personne dans la rue, sauf un moineau ; il sautille sur le trottoir luisant, et finit par s’envoler – dans un arbre poussiéreux.   25 Autour d’une excavation une flopée brillante de lanternes rouges s’est installée.   26 Les ramilles du buisson de notre voisin sont si fines, que j’en distingue à...

Publié le 01/03/2019 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Li Po, « Buvant seul sous la lune »

Li Po, portrait imaginaire par Liang Ka , XIIIe siècle   Deux traductions d'un même poème   « un pichet de vin au milieu des fleurs, je bois seul, sans compagnon levant ma coupe je convie la lune claire avec mon ombre nous voilà trois la lune hélas ! ne sait pas boire, et mon ombre ne fait que me suivre compagnes d’un moment, lune et ombre,...

Publié le 13/02/2016 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Mimétisme et exorcisme (Notes sur Crime et châtiment, de Dostoïevski.)

Illarion Michajlovitsch Prianischnikov - Les Cochers farceurs au gostiny dvor de Moscou (1865)     1 - L'indécis ( Raskolnikov). Il est "le jeune homme" . Il sort de chez lui "comme pris d'indécision" . Il est Hamlet. Il trouve lui-même qu'il "bavarde beaucoup" . Et la majeure partie de ce roman, grand parmi les grands, sera consacrée à son monologue intérieur....

Publié le 16/01/2016 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Qui est damné ? Mon obsession primordiale (A propos du Rêve d'un homme ridicule, de Dostoïevski)

  Qui est le narrateur de ce Rêve d'un homme ridicule ? Mais le diable, évidemment. Le diable qui a toujours été un pauvre diable, un homme du sous-sol, un solitaire névrotique et souffreteux, un pervers poussif qui fait le mal comme s'il y était contraint et obligé et qu'il l'est d'une certaine manière. En tous cas, un homme bien ridicule comme il l'annonce lui-même dès la première...

Publié le 09/12/2015 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Les Démons de Dostoïevski

Qui sont, au juste, les Démons de Dostoïevski ? Parmi ses nombreux personnages, lesquels peut-on qualifier de démoniaques ? Nicolaï Svévolodovitch Stavroguine ? Un « démonillon », pour reprendre son propre terme, que le chapitre « Chez Tikhone », plus connu sous le titre de «  La c onfession de St a vroguine », nous révèle hanté par un...

Publié le 27/09/2015 dans Fin de partie par Thomas Becker | Lire la suite...

Conseils à un jeune traducteur inexpérimenté (10) - «Quand on ne sait pas,...

... on ne fait pas. » Prends-en de la graine, cher Jeune Traducteur Inexpérimenté.   Depuis longtemps, je voulais vous raconter cette rencontre « Traduire à quatre mains », organisée à la SGDL avec Françoise Morvan et André Markowicz et que je vous avais annoncée ici. Comme je ne sais par quel bout entamer mon billet, tant pis pour vous, Lecteurs : cohérente avec son sujet, je...

Publié le 15/02/2014 dans L'autre jour par L'autre jour | Lire la suite...

Pochade

« Oublier les principes. Les assimiler au point de les oublier. » Copeau       J’ai écrit la pièce assez lentement et sans effort, me distrayant une semaine à cette activité, quoique pas plus d’une heure ou deux par jour. Je m’arrêtais chaque fois avant de buter, avant le point où bientôt je ne verrai plus où emmener l’improvisade. Légère avance...

Publié le 16/12/2011 dans Theatrum Mundi par Pascal ADAM | Lire la suite...

Page : 1