Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : modernité

Tags relatifs

Dernières notes

Effondrement ?

  Je reproduis ici l'essentiel d' un commentaire que j'avais récemment destiné à l'ami @Eisbär sur Fortune, complété par un autre à l'intention de @polomnic. L'ensemble résume ma position actuelle sur la question, archi-débattue dans les milieux, plus ou moins sérieux, qui espèrent un effondrement des économies occidentales. Celui-ci devant permettre, selon certains, une sortie du...

Publié il y a 7 jours dans Vers la... par Boreas | Lire la suite...

Le maître est là

Commencé à lire Augustin ou le maître est là , de Joseph Malègue, réédité au Cerf. Indéniablement, c'est un chef d'oeuvre. Les vingt premières pages sont difficiles. Sinuosités proustiennes, longues digressions, évocation d'univers disparus, sens excessif du détail, sans doute. Au bout de cent pages, comme chez tout écrivain d'exception, on pense avec inquiétude à la fin du livre: que...

Publié le 21/08/2014 dans La rançon du... par Pierre de La Coste | Lire la suite...

DES ÊTRES INDISPENSABLES 2

  A l'attention des multiples lecteurs qui arpentent, à juste titre il va de soi, ce lieu modeste certes mais, reconnaissez-le, pas loin d'être génial, cette histoire qui va débuter là sous vos yeux va être fractionnée -- confort de lecture oblige -- en autant d'épisodes qu'il sera nécessaire. Il suffira donc aux autres, tout aussi nombreux, qui la prendront en cours de...

Publié le 09/08/2014 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Modernités plurielles au Centre Pompidou (Paris)

Les vacances nous donnent l'occasion de (re)découvrir musées, patrimoine et carrefours culturels, comme le Centre POMPIDOU à Paris (Beaubourg), qui reconfigure ses collections sous l'angle des MODERNITES PLURIELLES (1905-1970) . L'idée est de décentrer le regard et de " décoloniser l'art " en valorisant notamment les apports asiatiques, africains, latino, rejoignant, sous l'angle de...

Publié le 29/07/2014 dans Sébastien FATH par A lire | Lire la suite...

Je ne suis pas sur terre pour me ménager.

  Je ne suis pas sur terre pour me ménager afin de mourir plus confortablement. Ma mission d’écrivain et d’homme m’interdit de participer à ces rires qui, sitôt nés, s’évanouissent et laissent place à d’autres rires éphémères. Le goût des choses périssables est sacrilège. Je veux agrandir mon âme de tout ce que je refuserai, consacrer ma vie à affirmer que je suis libre, et mourir...

Publié le 28/06/2014 dans Maudit... par MS-62 | Lire la suite...

Le Ciel et la Terre

Credo in unum deum patrem omnipotentem factorem caeli et terrae ... Le début du Credo catholique de tradition (concile de Nicée Constantinople confirmé par Charlemagne), commun du reste à toutes les variétés de Christianisme, indique deux choses très différentes : omnipotentem : caractéristique de l'être suprême. Factorem caeli et terrae : cosmogonie.   Le ciel et la...

Publié le 05/06/2014 dans Yoga, Graal,... par lapin | Lire la suite...

La souffrance

   Saul Bellow en arrivait toujours à parler de lui-même. Dans sa préface à L'Ame désarmée de son collègue et néanmoins ami Allan Bloom, il ne s'attarde pas longtemps sur ce dernier, mais évoque surtout sa propre "situation contradictoire" à lui, Saul Bellow. Dans Ravelstein , livre théoriquement consacré en entier à Bloom, il évacue vite fait quelques anecdotes piquantes sur son...

Publié le 22/05/2014 dans Le blog de... par Jacques-Emile Miriel | Lire la suite...

Pensées éparses

• Kundera, dans Les Testaments trahis , se place historiquement à l'origine de la modernité ("je fais partie de quelque chose qui n'est déjà plus", écrit-il). Voilà un joli tour de passe-passe. Il se trouve bien parmi Kafka, Broch et les autres, mais sans considérer ce qui est venu après eux. D'ailleurs, Kundera se reconnaît comme un néoclassique , en somme. D'où son éloge de Stravinsky,...

Publié le 07/04/2014 dans Le blog de... par Jacques-Emile Miriel | Lire la suite...

Le goût de rien ou comment l’Homme se perd…

Le goût de rien ou comment l’Homme se perd… Ex: http://cerclenonconforme.hautetfort.com Il est toujours contre-productif voire stupide de se mettre des œillères, essentiellement pour tout ce qui touche aux comportements humains. Pourquoi, ne serait-ce que politiquement parlant, avons-nous souvent des difficultés à entrer en contact avec certaines personnes, ou à les...

Publié le 28/03/2014 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

En territoire ennemi...

Les éditions Les Belles Lettres viennent de publier En territoire ennemi , de Didier Goux. Journaliste et auteur de romans populaires, Didier Goux est également un réactionnaire qui s'assume sur son blog intitulé Didier Goux habite ici ...   " Voir le monde se lézarder et menacer ruines en même temps que sa propre jeunesse est une expérience douloureuse, mais partagée par...

Publié le 24/03/2014 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant