Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : littérature québécoise

Tags relatifs

Dernières notes

Les printemps meurtriers de Knowlton

La deuxième édition des Printemps meurtriers de Knowlton vient de se terminer, dans la même euphorie que l'an dernier. Tables rondes, conférences, activités diverses, mais surtout des rencontres. Avec des lecteurs, avec des écrivains, avec des éditeurs. Ce que les Printemps meurtriers de Knowlton ont de particulier, c'est que les auteurs de polar s'y retrouvent dans une ambiance moins...

Publié le 21/05/2013 dans Laurent Chabin par Chabin | Lire la suite...

Adieu à mon frère l'Ours

  Ce pays vient de perdre un de ses plus grands écrivains, et il ne le sait pas encore. Il faut dire qu'Alain Ulysse Tremblay était aussi discret dans sa vie publique que gigantesque dans sa vie privée. Pas assez exhibitionniste pour être un «artiste». Il n'avait pas besoin de se comparer aux autres pour exister. Il était assez grand pour ne rien avoir à prouver. Il l'était assez...

Publié le 05/05/2013 dans Laurent Chabin par Chabin | Lire la suite...

Exergue

Quand le soleil aura péri, je craindrai moi aussi.  

Publié le 21/06/2010 dans Serge Viau :... par Serge Viau | Lire la suite...

6/1/74

cher Monsieur je ne connais plus que mon ennemi celui que je traque dans la folie des miroirs la nuit le jour & la nuit toujours  

Publié le 20/06/2010 dans Serge Viau :... par Serge Viau | Lire la suite...

27/2/74

ce petit mec est étrange, ça c'est sûr, l'étranger qui a accepté de me laisser m'installer ici en attendant de vivre, Chose, dit Le Serin, à $ 67.50 par mois, fifty-fifty, il a fabriqué une télévision avec une boîte de carton & du papier aluminium, la nuit il voit des créatures de caoutchouc avancer leurs mains molles vers lui, il entend des horreurs s'engouffrer dans le tuyau de la...

Publié le 19/06/2010 dans Serge Viau :... par Serge Viau | Lire la suite...

20/4/74

aujourd'hui, demain, hier / quelle importance ? / quel intérêt ? / l'avenir m'indiffère, le présent m'emmerde, le passé me dégoûte / comment s'aimer bassement soi-même dans le miroir du temps ? / le temps m'écœure / ni dieu, ni maître, ni temps, ni miroir, ni amour, ni rien / je suis Ailleurs

Publié le 18/06/2010 dans Serge Viau :... par Serge Viau | Lire la suite...

27/4/74

le seul moyen de prétendre à une certaine vérité qui ne soit pas trop péteuse est peut-être encore de dire Je Je, Je, Je, Je, Je / la première syllabe de l'universel c'est Je  

Publié le 17/06/2010 dans Serge Viau :... par Serge Viau | Lire la suite...

30/4/74

combien d'hommes peuvent se vanter, à l'heure de la mort, d'avoir vécu un peu plus qu'une vie, d'avoir eu, en somme, ce qu'on appelle un destin ? / qui sont ces étranges hommes à destin ? serais-je l'un d'entre eux ? au nom de quoi faudrait-il que je le sois ? comment savoir ? / à force de barboter dans l'insignifiance, de dégringoler de catastrophe en pure calamité,...

Publié le 16/06/2010 dans Serge Viau :... par Serge Viau | Lire la suite...

8/5/74

ah ce membre  

Publié le 15/06/2010 dans Serge Viau :... par Serge Viau | Lire la suite...

29/6/74

ici, maintenant, sous cet arbre, dans ce champ, ce soir, cette bonne bouteille m'a déjà dit la moitié de son histoire / (écrit dans le Verger des antiques Enfances, sous la lune, en pleurant les amours du passé, décomposées / la Bouteille a dit : « il y en aura d'autres, mon bel ami, il y en aura beaucoup d'autres - puisqu'il le faut »)  

Publié le 14/06/2010 dans Serge Viau :... par Serge Viau | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant