Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : kali yuga wallonie

Tags relatifs

Dernières notes

Surgissement du mythe

  Mircea Eliade situe l'expérience du sacré dans un temps anhistorique ( illud tempus ) comme René Guénon fait remonter la Tradition à l'au-delà de l'Histoire. Cependant, le savant roumain n'adopte pas la conception cyclique et involutive du temps de Guénon, mais se réfère à une conception circulaire et régénératrice de l'Histoire. Autrement dit, il s'intéresse moins à la sortie de...

Publié il y a 3 jours dans Wallonie... par Zed | Lire la suite...

Oublie la frontière linguistique...

Ce qui se passe actuellement n'est pas important, c'est anecdotique, car nous n'en sommes qu'au début. En ce moment, tout le monde s'exprime sur le sujet, il y a des milliers de spécialistes de la question des migrants, c'est un chaos de commentaires. Aucun ne se place dans les 35 ans qui viennent. La situation que nous vivons est moindre à côté de ce qui nous attend en 2050. Il y aura...

Publié il y a 3 jours dans Wallonie... par Zed | Lire la suite...

Kali-Yuga barst !

— Qu'est-ce qui finira en premier : le Kali-Yuga ou la Belgique ? — La Belgique, c'est le Kali-Yuga.

Publié il y a 3 jours dans Wallonie... par Zed | Lire la suite...

Inextinguible

  Celui qui prend l'extinction comme extinction, qui pense l'extinction, qui pense à l'extinction, qui pense l'extinction est mienne et qui se réjouit de l'extinction, celui-là, je le dis, ne connaît pas l'extinction. Julius Evola : Le Chemin du cinabre

Publié il y a 6 jours dans Wallonie... par Zed | Lire la suite...

Mono no aware

Pour les Japonais, dit-on, ce n'est pas, à proprement parler, la fleur de cerisier qui est belle ; c'est le moment où, parfaitement épanouie, elle va se faner. Roland Barthes : Préparation du roman

Publié il y a 11 jours dans Wallonie... par Zed | Lire la suite...

Genießt den Krieg...

La vie étant un combat, l'homme un être libre, c'est pour le combat qu'il importe de l'armer ; ce qui se fera beaucoup moins encore par l'esprit que par le caractère. Il faut donc qu'un homme soit préparé à toutes les situations, et qu'il sache s'y montrer digne et heureux, sinon triomphant, à peine de n'être qu'un instrument dans la main de la fatalité. Pierre-Joseph Proudhon : La...

Publié il y a 13 jours dans Wallonie... par Zed | Lire la suite...

Ce cri de suprême égoïsme...

J'ai connu dans ma première jeunesse, un jeune homme qui, à la suite d'un violent exercice, saisi tout à coup d'un vomissement de sang, criait dans sa détresse : vite, un médecin et un prêtre ! Pas un mot, ni pour ses amis, ni pour sa famille ; il oubliait jusqu'à sa mère. La peur de la mort, exaltée par celle de l'enfer, étouffait en lui tous les sentiments humains. Jamais je...

Publié il y a 13 jours dans Wallonie... par Zed | Lire la suite...

A l'époque, c'était différent

  En ce temps-là, on croyait encore que la condition humaine ne pouvait être comprise sans la littérature, qu'on vivait mieux avec la littérature, et la critique littéraire faisait figure de discipline souveraine, rendait légitime de parler de tout sans être spécialiste de rien [...] Il savait imminente la fin de ce monde où il avait devisé avec une égale affection et un même...

Publié il y a 14 jours dans Wallonie... par Zed | Lire la suite...

Traces dans la neige

  Tu marches dans la neige, traqué par une menace indéterminée. Tes empreintes te trahissent : on dirait des points d'interrogation qui remontent, deux par deux, jusqu'en haut de la rue. Ils me suivent à la trace... Une seule solution : se débarrasser de ces chaussures. Vite, sous l'arche d'un pont... Celui-ci fera l'affaire... La végétation le dissimule en partie et tu...

Publié il y a 15 jours dans Wallonie... par Zed | Lire la suite...

« Dieu, c'est le mal »

  Salut à la guerre ! C'est par elle que l'homme, à peine sorti de la boue qui lui sert de matrice, se pose dans sa majesté et dans sa vaillance ; c'est sur le corps d'un ennemi abattu qu'il fait son premier rêve de gloire et d'immortalité. Ce sang versé à flots, ces carnages fratricides, font horreur à notre philanthropie. J'ai peur que cette mollesse n'annonce le refroidissement...

Publié il y a 16 jours dans Wallonie... par Zed | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant