Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : georges bernanos

Mâles lectures

Photographie (détail) de Juan Asensio. Les Premiers Rois de Norvège de Thomas Carlyle (1875). Le Désespéré de Léon Bloy (1887). Les Déracinés de Maurice Barrès (1897). La Belle France de Georges Darien (1901). Orages d'acier d'Ernst Jünger (1920). Moravagine de Blaise Cendrars (1926). Écrivains et artistes de...

Publié le 11/02/2016 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Georges Bernanos selon Monique Gosselin-Noat : devenir «militant de l'éternel» en quatre leçons

Crédits photographiques : Staff Sgt. Richard Williams (AP Photo / US Air Force). «En écrivant, il [Bernanos] parvient à préciser la raison pour laquelle il a quitté son pays. Ce serait un moyen de se libérer du sentiment d'un étau dans lequel la France est prise [...].» Monique Gosselin-Noat à propos de Georges Bernanos. Exemple caractéristique de sabir médiatico-universitaire (je...

Publié le 13/04/2007 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Monsieur Ouine de Georges Bernanos

Photographie (détail) de Juan Asensio. «This is the dead land This is cactus land Here the stone images Are raised, here they receive The supplication of a dead man's hand Under the twinkle of a fading star.» T. S. Eliot, The Hollow Men (1952). Voici, au format PDF, l'un des chapitres de ma Littérature à contre-nuit évoquant une œuvre fascinante qui à mes yeux, sans conteste,...

Publié le 25/10/2005 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Bernanos, la guerre, Satan, la critique

Crédits photographiques : Ivan Alvarado (Reuters). Voici l'article que je consacrai à Georges Bernanos dans le quatorzième numéro du Journal de la culture . Cet article, version largement écourtée d'un texte ayant paru voici quelques années dans un numéro des Brandes consacré au Grand d'Espagne, fut ma dernière contribution à l'une des trop nombreuses revues de Joseph Vebret.

Publié le 21/09/2005 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Walter Benjamin, Georges Bernanos et quelques hongres

Crédits photographiques : Matt Slocum (AP Photo). «Certes, ce que n’a pas la mer, je l’ai : le tourment ininterrompu des intentions passées et du travail futur, de mes différentes aspirations insatisfaites ; la conscience de ma nullité en ce monde qui vit autant par l’action que par la pensée et l’art ; la conscience de ma vie qui se consume dans on ne sait quelle attente. Dans...

Publié le 28/12/2004 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Rimbaud, Bernanos et Frank Herbert

Crédits photographiques : Russell Cheyne (Reuters). J’ai bien du mal à poursuivre ma lecture du Rimbaud le Voyant de Rolland de Renéville, qui systématiquement applique aux poèmes du passant considérable une grille de lecture ésotérique. Sur les pages jaunies de mon exemplaire, qui, édité Au sans pareil, date de 1929, un lecteur abasourdi a griffonné quelques expressives...

Publié le 12/05/2004 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

La parole molle de la France

Crédits photographiques : Tomas Bravo (Reuters). «En temps de guerre, avoir une presse, c’est avoir l’ennemi dans le dos.» Karl Kraus, La nuit venue Lecture d’un excellent article signé par Alexandre Adler dans Le Figaro d’hier, intitulé Qui prête main forte à al-Quaida et qui, utilement, avec précision (comme toujours avec Adler), nous rappelle le point que je mentionnai...

Publié le 18/03/2004 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Georges Bernanos en quarantaine

Crédits photographiques : Alberto Pizzoli (AFP/Getty Images). Ayant assez longuement évoqué l’émouvant livre de Sébastien Lapaque sur les années de Georges Bernanos au Brésil ( Sous le soleil de l’exil chez Grasset) dans l’un des récents numéros de L’Atelier du roman , je n’y reviens donc pas. Moins connu, l’entretien qui suit date de l’année encore proche où Lapaque venait de publier...

Publié le 10/03/2004 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Éric Marty, les Juifs, Léon Bloy et quelques autres

Crédits photographiques : Oded Balilty (Associated Press). Lu un assez bon papier d'Éric Marty, professeur de littérature française contemporaine à l'Université Paris VII, paru dans Le Monde du 6 mars, intitulé Que Dieudonné se rassure ! . Il y épingle, pêle-mêle mais à mots couverts, la crétinerie de Dieudonné, la complicité plus ou moins patente de certains des médias qui ont...

Publié le 09/03/2004 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1