Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : yes!

Tags relatifs

Dernières notes

Love Someone : le premier extrait de Yes !, le nouvel album de Jason Mraz

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE...

Publié le 23/05/2014 dans Les... par Dan007 | Lire la suite...

Nagège Prugnard: Femmes Fatales

Si M.A.M.A.E était un morceau de jazz, il pourrait être signé Charles Mingus . Avec en fil rouge une pulsation obsédante et organique brisée par de soudaines éruptions de stridences et de provocations, avec un humour féroce et politique, avec des impressions de sang, de larmes et de sueur, et d'un bout à l'autre, malgré des plages de réveries et...

Publié le 20/11/2009 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Erika Zueneli fait son beau cinema

Il y a tout à voir, et des milliers d’autres choses. En l’espace d’un clin d’œil ou dans la respiration d’une pose. Le corps sans relâche est traversé d’images et de souvenirs, personnels ou partagés. Mais justement, tout aussitôt se partage... Comment? Par quels moyens? On admet et on renonce à expliquer ce qu’on ressent avec évidence. Cette qualité d’adaptation à l’univers...

Publié le 18/10/2008 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Christian et François Ben Aim: Douce Transe

En une heure (ou moins, ou plus) d'un temps abandonné, rien n'est heurté. Tout se suit, en épure: on ouvre les yeux, on résiste d'abord, mais jusqu'à accepter, simplement, désarmé. Aucune histoire n'est racontée, si ce n'est le passage graduel de l'individuel au collectif, vers des répétitions enivrantes et partagées d'où s'évadent de...

Publié le 03/06/2008 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Mildred Rambaud, au coeur de la matière

Il arrive rarement, trop rarement, qu'une performance s'impose brusquement à l'oeil et au coeur avec la force et la beauté de l'évidence. Évènement insoupçonné l'instant d'avant, indispensable dés la première seconde, ensuite 15 minutes essentielles. Qui n'auraient pu être autrement, avec une telle simplicité. La danseuse debout, portant bras au dessus de la tête un vase...

Publié le 08/03/2008 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Boris Charmatz: Retour sur Herses?

Revoir Herses intéresse, fascine, mais sans rien éclaircir. On est pas plus avancé. Et encore moins à relire nos  réflexions  d'il y a un an. Naïvetés. On voit, on est frappé, mais sans en comprendre les raisons. Doit on renoncer à chercher un sens, d'ensemble? Tout juste persister à traquer des indices, pas plus? Pour commencer, on relit la feuille de...

Publié le 10/02/2008 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Ali Fekih ouvre les portes

Ce vendredi soir, Faits d'hivers est à quelques heures de retourner hiberner. A 19H c'est le dernier moment des découvertes. Commençant par l'exploration d'une salle obscure avec  J ean- Pierre Bonomo.  Juste à peine éclairée par quelques lampes de poche, et encore, placées face aux murs. Quelque part dans cette pièce il y...

Publié le 04/02/2008 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Alban Richard: passage au noir

Ils font leur entrée sur le plateau en courant, cinq ensemble, déjà en état d'urgence. Est ce pour cela que l'on ressent, spontané, comme une évidence, le sentiment d'assister à un évènement fort et singulier? État de chocs. Direct. Sans ménager de montée en puissance. États émotionnels soulevés comme par une vérité aveuglante et corps déjà projetés au paroxysme, comme par...

Publié le 06/05/2007 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Unger & Ferron: Poupées plastiques

Les poupées, au masculin ou féminin, se font ces temps ci très présentes sur les scènes contemporaines, depuis  Brigittte Seth et Roser Montlo Guberna en passant par  Christina Ubl , jusqu'à cette piece de Frédérike Unger & Jérome Ferron . Moqueuses allégories de la condition de l'artiste? Pour autant doit se montrer assez patient pour...

Publié le 04/05/2007 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Les Gens d'Uterpan: nudité manifeste

Sans le mouvement la nudité n’est rien. Dénuée de valeur, de signification. Mais dansée, la nudité peut devenir beaucoup plus intéressante. Elle prend sens. En faire la démonstration était sûrement superflu: merci aux  Gens d’Uterpan de s’y être attaqué. Arrivent sur scène dix jeunes gens des deux sexes. Nus. Ce qui en soi vaut quelques instants d’intense intérêt....

Publié le 18/03/2007 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant