Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : jeener

Tags relatifs

Dernières notes

Patrice Jeener, les surfaces minimales et le palais de la découverte

Patrice Jeener , dont nous avons déjà longuement parlé ici, expose ses gravures au Palais de la Découverte jusqu'au 31 décembre. Le Palais de la découverte nous rappelle en vidéos, qui sont d'ailleurs disponibles sur Dailymotion , ce que sont les surfaces minimales, objets de nombreuses gravures de Patrice.   (c) Patrice Jeener L'hélicoïde :...

Publié le 04/10/2009 dans Inclass@blεs... par Olivier Leguay | Lire la suite...

Modèle central à symétrie

Voici la toute dernière réalisation de Patrice Jeener, graveur sur cuivre dont je vous invite à découvrir le travail exceptionnel ICI   J'ai commencé à répertorier quelques gravures  de  Patrice ICI et je vais poursuivre. N'hésitez pas à le contacter pour passer commande. 

Publié le 30/04/2008 dans Inclass@blεs... par Olivier Leguay | Lire la suite...

Le Roi Lear d'heures en heures

Pour ouvrir l'intégrale Shakespeare ,  Troilus et Cressida  étaient expédiés à très grande vitesse. Pour finir, le Roi Lear  prend son temps pour mourir. Cinq heures d'errance, de folie, et de délitement. Pas plus, pas moins.  C'est la première heure qui parait la plus longue. On écoute et on résiste. Comme contre tous...

Publié le 27/02/2008 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Les gravures de Patrice Jeener

La première fois que j'ai vu Patrice Jeener, j'ai cru que c'était Merlin l'enchanteur avec une longe toge, ou peut-être Socrate, enfin un personnage atemporel, en dehors de tout temps et en particulier de celui qui s'écoule lorsqu'il réalise des gravures de formes mathématiques. Car pour faire de la gravure, il ne suffit pas de savoir dessiner, il faut prendre une plaque de cuivre...et son...

Publié le 13/11/2007 dans Inclass@blεs... par Olivier Leguay | Lire la suite...

Qui connait Cressida?

C'est très excitant de découvrir une pièce de Shakespeare dont jusqu'alors on ignorait jusqu'à l'existence. La découvrir à la sortie d'une cure d'amaigrissement:  J.L. Jeener a recompacté en un format d'une heure et quart et six acteurs cette histoire d'amour à gros budget sur fond de guerre de Troie. En pratiquant des coupes radicales, ce...

Publié le 03/07/2007 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Port Royal: encore un peu d'éternité

Toujours sur la scène du T.N.O ., encore des femmes aux cheveux cachés sous des coiffes noires. Mais cette fois vetues de robes d'un blanc immaculé, et croix rouges sur la poitrine: donc des religieuses. Les soeurs du couvent de  Port Royal  en 1664, qui pour continuer à vivre leur foi à leur façon rentrent en rébellion. Et seront...

Publié le 02/04/2007 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

La Ville des Enfants Perdus

Il faut ouvrir les portes de "La Ville dont le Prince est un Enfant", entrer sur la pointe des pieds dans cet espace clos, aujourd’hui disparu, une institution catholique d'avant guerre. Un lieu confiné, masculin des maîtres aux élèves, un lieu codifié, les règles y sont dites, ou seulement implicites. Lieu d’abnégations, de devoir, de dévouement, de pouvoir, et d'abus de...

Publié le 12/11/2006 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

La Reine morte

Ines de Castro doit mourir. Coupable d'être secrètement mariée à Pedro, fils du vieux Roi Ferrante et héritier de la couronne du Portugal. Pedro promis, pour le bien de l'État, et pour son propre malheur, à l'Infante d'Espagne. Ines de Castro doit mourir, et c'est le Roi Ferrante qui seul doit en décider. Lui même au seuil du tombeau, desséché de pouvoir et de vieillesse,...

Publié le 10/09/2006 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Le Maitre de Santiago

On hésitait un peu, on n'osait pas vraiment, mais on s'est enfin décidé: à suivre hier soir  Montherlant , sur la pointe des pieds, le long des chemins les plus austères, ceux qui mènent aux sommets les plus élevés. On a vu le Maitre de Santiago . Et on aura du mal, après, à oublier. Le contexte: l'Espagne du début XV°, juste libérée de la...

Publié le 26/07/2006 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Jeanne: mais ils vont la bruler!

On a revu Jeanne ce dimanche, cette fois en version chantée. Celle de Jean Luc Jeener On a réussi à ne pas pleurer, il est vrai qu'on connaissait déjà la fin, ayant vu "Jeanne et les juges" avant. Mais les petits, auxquels cette pièce était plutôt destinée, avaient les yeux embués. Les enfants ont de la chance: le chant d'une bergère suffit à les faire...

Publié le 28/05/2006 dans Un Soir Ou... par guy | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant