Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : yannis ritsos

Tags relatifs

Dernières notes

Yannis Ritsos, « Trois poèmes »

DR   «  Résurrection   Il regarde à nouveau, il observe, il distingue à une distance qui ne signifie rien, dans une durée qui n’humilie plus, les boules de naphtaline dans le sac en papier, les feuilles de vignes sèches dans le seau percé, la bicyclette sur le trottoir d’en face....

Publié le 27/03/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Retenez moi

©paolapigani         Derrière des choses simples je me cache, pour que vous me trouviez ; si vous ne me trouvez pas, vous trouverez les choses, vous toucherez ce que ma main a touché, les traces de nos mains se joindront l’une à l’autre. La lune du mois d’août brille dans la cuisine comme un pot étamé (pour la seule cause que...

Publié le 27/08/2017 dans La renouée... par Paola Pigani | Lire la suite...

Yannis Ritsos, Erotica

     Meubles tissus objets d’usage courant la vieille lampe un bouton dans le verre faux-fuyants — dit-il — des à-peu-près pour ce qui n’a pas été nommé — derrière le rideau rouge une femme nue deux oranges dans les mains moi je monte sur la chaise j’enlève les toiles d’araignée du plafond pourtant si je ne te nomme pas...

Publié le 19/02/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

La marmite enfumée

Membre du Parti Communiste Grec, parti interdit ;  comme des milliers d'autres, combattant la royauté mise en place par les Britanniques au lendemain de la seconde guerre mondiale, Yannis Ritsos le poète est déporté sur l'Ile de Lemnos en 1948-49, d'où il écrit "La marmite enfumée", dont voici un extrait   CHANT XV     Le vent est tombé. Silence. Dans un coin...

Publié le 23/06/2015 dans La calavère par limproviste | Lire la suite...

Un peu de Ritsos.....

           Les choses élémentaires       De façon maladroite, avec une grosse aiguille, Du gros fil, il coud les boutons du manteau. Il parle tout seul : As-tu mangé ton pain ? As-tu dormi tranquillement ? As-tu parlé ? Tendre la main ? T’es-tu souvenu de regarder...

Publié le 09/06/2015 dans nono par nono | Lire la suite...

YANNIS RITSOS, LA SYMPHONIE DU PRINTEMPS: «REGARDE AU LOIN»

  YANNIS RITSOS LA SYMPHONIE DU PRINTEMPS «REGARDE AU LOIN» Lu par Benjamin JUNGERS Poème extrait de La symphonie du printemps , recueil publié chez Bruno Doucey éditeurs     Traduction Anne Personnaz     “ Je suis le ciel étoilé des moissons .” Le poète qui écrit cela paraît pourtant l’avoir perdue, sa bonne étoile....

Publié le 08/06/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

YANNIS RITSOS, LA SYMPHONIE DU PRINTEMPS: «J'AVAIS FERME LES YEUX»

  YANNIS RITSOS LA SYMPHONIE DU PRINTEMPS «J'AVAIS FERME LES YEUX» Lu par  Félicien JUTTNER Poème extrait de La symphonie du printemps , recueil publié chez Bruno Doucey éditeurs   Traduction Anne Personnaz       “ Je suis le ciel étoilé des moissons .” Le poète qui écrit cela paraît pourtant l’avoir perdue, sa...

Publié le 03/06/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

YANNIS RITSOS, LA SYMPHONIE DU PRINTEMPS: «JE QUITTERAI»

  YANNIS RITSOS LA SYMPHONIE DU PRINTEMPS «JE QUITTERAI» Lu par Benjamin JUNGERS   Poème extrait de La symphonie du printemps , recueil publié chez Bruno Doucey éditeurs Traduction Anne Personnaz   “ Je suis le ciel étoilé des moissons .” Le poète qui écrit cela paraît pourtant l’avoir perdue, sa bonne étoile. Voyez plutôt : Yannis...

Publié le 02/06/2013 dans AU MAGMA... par MILIQUE | Lire la suite...

Et voilà mon frère....

  Και να αδερφέ μου = Et voila mon frere , recite par notre grand poete Yannis Ritsos et chante par Nikos Xylouris . Le poeme a ete mis en musique par Christos Leontis .( envoyé par Fanny ) "Parce que nous ne chantons pas pour nous distinguer, mon frère, Ici bas, nous chantons pour unir le monde." Yannis Ritsos Γιάννης Ρίτσος (1909-1990) M erci à...

Publié le 08/06/2012 dans nono par nono | Lire la suite...

Page : 1