Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : there will be blood

Tags relatifs

Dernières notes

Critique de THERE WILL BE BLOOD de Paul Thomas Anderson (ce soir, à 20H45, sur Cine + premier)

  L’or noir. L’oxymore qui définit ainsi l’objet de la quête effrénée, insatiable, vorace de Daniel Plainview est à l’image de ce film. Entre ombre et lumière. Entre les profondeurs abyssales et obscures de la terre et les vastes paysages de l’Ouest américain. Entre les Lumières de la foi et l’obscurantisme de la religion. Entre les deux faces si contrastées d’un même visage....

Publié le 05/11/2015 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

Compte-rendu février-mars 2008 - 1

  COMPTE RENDU DES FILMS VUS SUR FÉVRIER-MARS 2008     Les Liens du sang Jacques Maillot De ce petit film sur l’histoire de deux frères policier et gangster il ne me reste pas grand-chose, quelques dialogues sympathiques et quelques scènes de famille plaisantes. Pourtant, François Cluzet et Guillaume Canet confèrent un certain charme à leurs...

Publié le 02/04/2008 dans Lysao par Oya SIDRE | Lire la suite...

“There will be blood” de Paul Thomas Anderson : la folie fiévreuse de l’or noir

  L’or noir. L’oxymore qui définit ainsi l’objet de la quête effrénée, insatiable, vorace de  Daniel Plainview est à l’image de ce film. Entre ombre et lumière. Entre les profondeurs abyssales et obscures de la terre et les vastes paysages de l’Ouest américain. Entre les Lumières de la foi et l’obscurantisme de la religion. Entre les deux faces si contrastées d’un même...

Publié le 27/03/2008 dans IN THE MOOD... par Sandra Mézière | Lire la suite...

There Will Be Blood

Noirceur de la richesse et du pouvoir   THERE WILL BE BLOOD – Paul Thomas Anderson   Seul, au fond de la mine, à travers les ténébres du sol et l'ambiance dorée des faibles rayons du soleil, un homme travaille ardemment, tous ses sens en ébullition. La première séquence suffit pour définir l'ambiance âcre et l'esprit machiavélique et brute du film,...

Publié le 24/03/2008 dans Lysao par Oya SIDRE | Lire la suite...

Printemps du cinéma

On est tous à la recherche d’une frontière, une ligne claire entre le rêve et la réalité. Tahar Ben Jelloun Fête du cinéma oblige, donc dimanche dans les salles obscures Deux grands films étaient au programme :       There Will Be Blood J’ai vraiment aimé l’histoire de ce pétrolier, remarquablement joué par Daniel Day-Lewis. Je...

Publié le 16/03/2008 dans Kris de Blog par Kris | Lire la suite...

There will be blood

Etats-Unis. Début du XXème siècle. Nous sommes quelque part en Californie. L'industrialisation se met en place (les premiers trains, les premières voitures apparaissent). Pionnier du pétrole sans scrupules, Daniel Plainview (Daniel Day-Lewis impressionnant comme d'habitude) traque sans relâche la moindre trace d'or noir dans le coin. Il veut s'enrichir et ne veut pas que les...

Publié le 10/03/2008 dans eklektik par centrifuge | Lire la suite...

There will be blood with DDL ...

Lorsque Daniel Day Lewis obtient un Golden Globes et un Oscar pour un seul et même film , on s’attend à prendre une sacrée claque ! Et cela se vérifie pour There will be blood , le cinquième film de Paul Thomas Anderson (après Hard Eight , Boogie Nights , Magnolia et Punch-drunk love ). Pas une minute d’ennui pour cette adaptation d’un roman de 1927 ( Oil ! ) écrit par...

Publié le 09/03/2008 dans HAPPY FEW par barbryte | Lire la suite...

There Will be blood, ou l'art d'être mal à l'aise pendant deux heures et trente huit minutes...

Mazette. J'en suis encore tout retourné par cette "expérience". There will be blood, c'est avant tout UN acteur : Daniel Day-Lewis, absolument ENORME à l'écran, en magnat du pétrole complètement ch'tarbé et déboussolé. C'est un film vraiment oppressant, limite fanatique, avec une musique (peut-on considérer cela comme de la musique?) "métallique" tout bonnement stressante. Je crois que les...

Publié le 04/03/2008 dans Oh my... par Osmany | Lire la suite...

THERE WILL BE BLOOD

de Paul Thomas Anderson **** Daniel Plainview cherche du pétrole en Californie. Il fait tout lui-même : il prospecte, fore, draine, commercialise… Oyez oyez donc l’histoire, l’ascension, la grandeur et la déchéance de Daniel Plainview. Ah la la, voilà typiquement l’un des cinémas que j’aime, que je vénère, qui me fait frémir et soupirer d’aise… dans lequel j’entre de...

Publié le 03/03/2008 dans Sur la Route... par Pascale | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant