Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : naples

Tags relatifs

Dernières notes

Le printemps du commissaire Ricciardi de Maurizio de Giovanni

- Previously dans les enquêtes du commissaire Ricciardi -  L'hiver n'a que trop duré : voici enfin le printemps ! (D'ailleurs, s'il pouvait arriver chez nous aussi, je ne cracherais pas dessus). Luigi Ricciardi di Malomonte goûte enfin à ce petit vent de renaissance, empêtré dans la paperasse consécutive à l'affaire du ténor Vezzi , de même qu'une tripotée d'autres...

Publié le 28/05/2019 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

Henri Cartier-Bresson Napoli, 1960

Publié le 24/04/2019 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Heureux comme Sade en Italie

Durant l’été 1775, le marquis de Sade est pris à la gorge par trois sérieuses affaires de mœurs à Arcueil, Marseille puis Lacoste. Malgré le soutien de sa famille, dont sa femme Renée-Pélagie de Montreuil, marquise de Sade, le futur auteur des  Cent Vingt Journées de Sodome fuit incognito pour l’Italie, sous le pseudonyme du comte de Mazan. Après un passage à Turin, Parme et...

Publié le 21/04/2019 dans Bla Bla Blog par Bruno Chiron | Lire la suite...

L'hiver du commissaire Ricciardi de Maurizio de Giovanni

Rien de tel qu’un bon polar en vacances : ça détend, ça passionne, ça tient en haleine – et ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé. Sur une inspiration de Marilyne , j’ai récemment eu l’heur de découvrir le charmant commissaire Ricciardi pour sa première enquête littéraire, par un mois de mars particulièrement frileux (Et il était temps que je solde mes lectures d'hiver à...

Publié le 20/03/2019 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

Les escaliers de San Felice, le bien nommé

Spaccanapoli. Merveilles du baroque, les escaliers de San Felice, le bien nommé. À l’image de la ville, vastes, ronds comme des coquilles, tournoyants, espace perdu mais peu importe, beauté, rondeurs, plaisir... Les églises ressemblent à des bonbonnières, des biscuits, écrins parfumés, bariolés, lardés de marbre, de stucs, blancs, écrus, roses, verts, pendeloques, niches, tableaux,...

Publié le 02/12/2017 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

La Mergellina

Ça y est, la Mergellina, bourdonnante de bateaux, le bleu de la mer est limpide, presque évanescent, couche parfaite de bleu, tranche napolitaine, féerique. Je suis plongée dans les couleurs, assise, paisible, l’âme secouée, les yeux fixés sur le lointain du port. Sous un micocoulier, les feuilles vert-pâle se trémoussent dans un bruit d’orgues puis lampées plus basses, fondantes, andante...

Publié le 02/11/2017 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

Temps

"Cherche en toutes choses à mettre le temps de ton côté" Baltasar Gracian Photo de Mario de Biasi, Napoli

Publié le 31/08/2017 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

BAIE

  ce bleu de la baie de Naples ne passera jamais   et mes épaules est-ce que tu les aimes ?    

Publié le 30/01/2017 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Naples, pour toujours...

Publié le 15/11/2016 dans Raymond... par Raymond ALCOVERE | Lire la suite...

L'amie prodigieuse

Justement reconnu comme un roman jubilatoire et fourmillant de vie , l’amie prodigieuse s’inscrit sur la liste des lectures qui laissent leur empreinte et nous enjoignent de lire la suite, qui sort justement ce printemps en France. Elena Ferrante nous entraîne dans un quartier pauvre à la périphérie de Naples, dans les années cinquante, en compagnie de deux fillettes qui tissent une amitié...

Publié le 02/06/2016 dans GOUTTES D'O par GOUTTES D'EAU | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 5 Suivant