Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : macbeth

Tags relatifs

Dernières notes

De l'Assassinat considéré comme un des Beaux-Arts de Thomas De Quincey

Photographie (détail) de Juan Asensio. Thomas De Quincey dans la Zone . Acheter De l'assassinat comme un des beaux-arts sur Amazon . C'est dans un Portrait de Thomas De Quincey assez juste inclus dans Le Mal absolu que Pietro Citati dit de lui qu'il «n’était pas seulement un écrivain : il était, à lui seul, toute une littérature» (1), et c'est ce même Thomas De...

Publié le 01/02/2018 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Les cinq films que j'attends en cette fin d'année 2015

Les cinq films que j'attends en cette fin d'année 2015 Vous avez peut-être remarqué que j'étais quasiment absente de la blogosphère depuis le mois de juillet. Pourtant, j'ai lu cet été...Mais j'ai du mal à retrouver les mots pour vous décrire mes impressions sur les quelques ouvrages que j'ai dévorés. Aussi, pour me relancer, je me suis dit que je ferai volontiers un billet sur les...

Publié le 09/09/2015 dans the... par frenchbooklover | Lire la suite...

Macbeth au Théâtre du Soleil

Le Théâtre du Soleil: depuis presque trente ans, je vais y réchauffer mon imaginaire et mon appartenance au monde. De L'indiade ou l'Inde de leurs rêves aux Naufragés du fol espoir , en passant par les Atrides , Le Tartuffe , Tambour sur la digue , Le dernier caravansérail et Les Ephémères, ce sont autant d'éblouissements, de fils d'Ariane dans le dédale de ma mémoire. C'est là...

Publié le 03/05/2014 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

SENTENCE (2)

A présent des révoltes incessantes lui reprochent ses parjures. Ceux qu’il commande n’agissent que sur commande. Rien par amour. Maintenant, il sent son titre qui pend, flasque, sur lui, Comme la robe d’un géant sur un faussaire nain. William Shakespeare, Macbeth

Publié le 29/11/2011 dans LES ÎLES INDIGO par la bacchante | Lire la suite...

Jackson Pollock, de bruit et de fureur...

Jackson Pollock, Number 1 , 1950 Ce que Rothko vous donne, d'ouverture, angoissée peut-être, parce que ses tableaux ont à voir avec la question de la port e , du possible mystère des grandes étendues, chez lui peintes, mais qui sait, ailleurs, promesses d'air libre, Pollock, lui, vous en prive. Ce n'est pas la prison, le labyrinthe, quoique cela y ressemble. La peinture, le...

Publié le 19/10/2011 dans off-shore par nauher | Lire la suite...

Peter Huchel, Jours comptés (traduction M. Jacob & A. Villani)

                        Macbeth   Avec les sorcières j’ai parlé, en quelle langue, je ne sais plus. Arrachées, les portes du ciel, laissé libre, l’esprit, l’engeance de la lande dans le tourbillon du vent. En bord de mer les orteils sales de la neige,...

Publié le 04/08/2011 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Le roi est fou, vive le roi

Macbeth , William Shakespeare __________________________ Avis Chrono' Une énorme déception. En dehors de la présence confirmée de ma citation fétiche (ce qu'il y a de bien avec les citations c'est qu'on les trouve en général là où on les attend), rien. __________________________ Je sais, j'avais dit: stop au théâtre pour cette année. Mais j'avais aussi expliqué d'où venait...

Publié le 29/07/2011 dans Tale me more par Soundandfury | Lire la suite...

Thomas De Quincey dans la Zone

Crédits photographiques : Reinhard Krause (Reuters). Sur le heurt à la porte dans Macbeth (1823). De l'Assassinat considéré comme un des Beaux-Arts (1827). Malcolm Lowry, Samuel Taylor Coleridge, David Jones, Thomas De Quincey (sur La révolte des Tartares , 1837). Préfiguration de la Shoah : Justice sanglante (1838). Les Sociétés secrètes...

Publié le 20/02/2011 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Macbeth et le Mal de Stéphane Patrice

Crédits photographiques : Feng Li (Getty Images). Rappel Fair is foul, and foul is fair : Macbeth ou l'ontologie noire . La démonologie dans la Zone . À propos de Stéphane Patrice, Macbeth et le Mal (Éditions Descartes et Cie , coll. Essais, 2010). Macbeth et le Mal est une nouvelle illustration d’une habitude typiquement française, qu’aucun autre pays ne nous envie : celle...

Publié le 03/11/2010 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

L'heure du Diable...

«Foul is fair and fair is foul ». Ainsi s'ouvre l'Acte I du Macbeth de Shakespeare. Oui, laide est la beauté et belle est la laideur. C'est sous ce signe de l'inversion des valeurs que Macbeth accomplira son destin criminel, liquidant ses amis les uns après les autres, dans les circonstances les plus horribles, pour finir victime des prophéties qui ont annoncé à l'avance sa défaite et sa mort...

Publié le 26/05/2010 dans L'Hérétique... par L'Hérétique | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant