Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : la gueule ouverte

Tags relatifs

Dernières notes

MORT DE ”LA GUEULE OUVERTE”

Il y a encore des barbus sur la gauche (j'ai "recadré" la photo). J'ai cru reconnaître Gébé, assis à droite de Fournier, mais j'ai un doute. Photo parue en page 3 du n° 5 de La Gueule ouverte. Mon avis personnel sur la "nécro" en trois pages : j'aimais bien les romans SF de Jean-Pierre Andrevon. J'avais oublié qu'il avait tenu une rubrique dans La G.O. Mais à lire le texte, on comprend...

Publié il y a 16 jours dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

L'ART DE CABU

J'ai donc rouvert mes vieux numéros de La Gueule ouverte. Enchanté d'une part de ces retrouvailles avec de vieux compagnons de route qui ont eu le tort de dénoncer le crime écologique quelques dizaines d'années avant que les corps sociaux et politiques (on attend les corps économiques) acceptent d'inscrire dans leurs agendas la simple notion d'urgence écologique. Désolé d'autre part...

Publié il y a 17 jours dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

L'ART DE CABU

En rouvrant les vieux numéros de La Gueule ouverte, cette revue sensationnelle inventée par un mec, foutraque sur les bords et un peu dément au milieu, je me suis bien entendu extasié (le mot n'est pas trop fort) sur les pages des trois Grands Maîtres issus de la bande d'Hara Kiri, Charlie et autres aventures pas tristes (si, quand même). C'étaient Gébé, Reiser et Cabu. Wolinski aussi a donné...

Publié il y a 18 jours dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

L'ART DE CABU

Cabu par lui-même. Dessin publié par Le Canard enchaîné le 14 janvier 2015. Janvier 2015, ça vous dit quelque chose ? *** QU'UNE CHOSE SOIT D'ABORD BIEN ENTENDUE : POUR MOI, en plus d'être un reporter accompli, CABU EST UN ARTISTE ! Me replongeant dans ma collection des premiers numéros de La Gueule ouverte, je suis (re)tombé sur la série que Cabu avait publiée dans les sept ou...

Publié il y a 20 jours dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

FASCISME ECONOMIQUE ...

... J'ENFONCE LE CLOU. (voir ici au 26 octobre) *** C’ÉTAIT EN 1974 (sauf les incrustations) , IL Y A QUARANTE-CINQ ANS. La préoccupation proprement écologique qui a imprégné les années 1970 se doublait de préoccupations beaucoup plus vastes et essentielles, je veux dire de préoccupations entièrement politiques, sociales, sociétales, psychologiques,...

Publié il y a 22 jours dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

QUE FAIRE AVEC LE MAL ? (4)

  UN QUI L'A OUVERTE, SA GUEULE (DESSIN DU REGRETTÉ PIERRE FOURNIER) *** Je disais donc du bien de La Violence et le sacré , grand livre de René Girard, et je laissais entendre qu’ensuite, ça se gâtait. Mais on peut déjà faire un reproche à l’auteur, à propos de son maître-livre, c’est de ne pas se prendre pour  un flacon d'urine éventée. Franco de port, il ne vous...

Publié le 23/04/2013 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

La Gueule ouverte

La Gueule ouverte, Maurice Pialat, 1974 Nathalie : […] on s’engueulait sans arrêt. Je pouvais plus te supporter. Si tes parents étaient pas partis en Auvergne, tu m’aurais jamais épousée ; de toute façon, je ne voulais pas me marier. Ça me rendait malade. Philippe : c’était peut-être ce qu’on aurait mieux fait de faire. Nathalie : Tu te souviens de toutes les...

Publié le 14/07/2012 dans Art &... par Fabien Rothey | Lire la suite...

Page : 1