Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : serge bagdassarian

Tags relatifs

Dernières notes

Tartuffe de Molière / Galin Stoev / Comédie-Française

  "Je sais qu'un tel discours de moi paraît étrange; Mais, Madame, après tout, je ne suis pas un ange " C'est la pièce "la plus représentée au répertoire de la Comédie-Française " - plus de 3100 fois - et pourtant, c'est la première fois qu'un metteur en scène totalement étranger à la troupe se voit confier le soin de la monter : Galin Stoev s'attaque à Tartuffe...

Publié le 22/09/2014 dans Mes... par Audrey Natalizi | Lire la suite...

Le Misanthrope de Molière / Clément Hervieu-Léger / Comédie-Française (reprise)

"En vérité, les gens d'un mérite sublime Entraînent de chacun et l'amour et l'estime ; Et le vôtre, sans doute, a des charmes secrets Qui font entrer mon coeur dans tous vos intérêts." NB : Billet écrit en avril 2014, mise en jour en décembre 2014. Voilà LA pièce que j'attendais avec impatience depuis la présentation de la saison en juin dernier :...

Publié le 14/04/2014 dans Mes... par Audrey Natalizi | Lire la suite...

Boris Vian en chansons au Studio-Théâtre de la Comédie-Française

"C'est bien plus bath que l'foie gras en terrine" On deviendrait presque accro à ces cabarets que nous propose régulièrement la Comédie-Française ! Cette fois, c'est Boris Vian qui est à l'honneur au Studio Théâtre .  Sur la scène huit interprêtes. Serge Bagdassarian (qui signe aussi la direction artistique du spectacle),  Véronique Vella ,   Cécile Brune...

Publié le 05/06/2013 dans Mes... par Audrey Natalizi | Lire la suite...

Candide de Voltaire / Emmanuel Daumas / Studio-Théâtre de la Comédie-Française

"Tout est pour le mieux ..." Bon OK, je ne me suis pas trop creusé la tête pour trouver la citation à mettre en exergue pour ce spectacle. Mais tout est réellement pour le mieux dans cette adaptation de Candide de Voltaire  au Studio-Théâtre de la Comédie-Française . Seul hic :  si vous n'avez pas déjà acheté des places, et bien c'est foutu! Les représentations...

Publié le 22/01/2013 dans Mes... par Audrey Natalizi | Lire la suite...

Dom Juan ou le festin de pierre de Molière / Jean-Pierre Vincent / Comédie-Française

"Je ne puis refuser mon coeur à tout ce que je vois d'aimable"  (article mis à jour le 8 novembre 2013) Reprise de Dom Juan  de Molière à la Comédie-Française jusqu'au 9 février 2014, Salle Richelieu.  "Pas d'actualisation" ni de "révérence historique" explique Jean-Pierre Vincent , metteur en scène de la pièce et ancien administrateur de la maison...

Publié le 20/09/2012 dans Mes... par Audrey Natalizi | Lire la suite...

Comédie-Française : Eric Ruf nous émerveille avec ”Peer Gynt” au Grand Palais

"Jusqu'au plus intime de l'intime, tout n'est que pelures -  et de plus en plus minces." Démésuré, époustouflant ... les superlatifs manquent pour qualifier le Peer Gynt proposé par la Comédie-Française au Grand Palais . "Monumental" pourrait-on dire en référence à l'exposition accueillie juste à côté. Eric Ruf a vu grand et ne s'est pas planté. Le metteur en scène...

Publié le 14/05/2012 dans Mes... par Audrey Natalizi | Lire la suite...

Surprenante ”Erzuli Dahomey, déesse de l'amour” à la Comédie-Française

  "Je sais que cette histoire est rocambolesque" Un de mes collègues de travail m'a avoué récemment ne pas vouloir aller à la Comédie-Française car, pour lui, on n'y présente que "des spectacles poussiéreux" . Autant vous dire que ses propos m'ont faite bondir, parce que totalement faux. Quelle meilleure preuve que cette Erzuli Dahomey, déesse de l'amour ? Une pièce...

Publié le 19/03/2012 dans Mes... par Audrey Natalizi | Lire la suite...

”La critique de l'école des femmes” de Molière / Clément Hervieu-Léger / Studio-Théâtre de la...

"Que vous êtes, Madame, une rude joueuse en critique ..." "Monter La Critique de l'École des femmes indépendamment de la pièce éponyme, c'est faire le pari que cette comédie "tient" toute seule, c'est croire que la dispute enflammée qui anime ces personnages rejoint, au delà de L'École des femmes , toutes les querelles littéraires et tous les débats esthétiques qui scandent la...

Publié le 15/02/2011 dans Mes... par Audrey Natalizi | Lire la suite...

Page : 1