Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : robert desnos

Tags relatifs

Dernières notes

”Il était une feuille” , un poème de Robert Desnos

Il était une feuille avec ses lignes Ligne de vie Ligne de chance Ligne de cœur Il était une branche au bout de la feuille Ligne fourchue signe de vie Signe de chance Signe de cœur Il était un arbre au bout de la branche Un arbre digne de vie Digne de chance Digne de cœur Cœur gravé, percé, transpercé,   Un arbre que nul jamais ne vit. Il était...

Publié le 10/11/2018 dans Le Blog de... par Louis-Paul | Lire la suite...

Légende d'un dormeur éveillé

" Un Surréaliste ce serait précieux pour éclairer les chemins de l'inconscient. Et puis Robert, tu as cette qualité précieuse d'exprimer les choses les plus complexes avec des mots simples, de rester ludique même quand tu es grave. Tu n'es jamais élitiste ni ennuyeux. Vraiment, je trouve que vous êtes faits pour travailler ensemble !" De Robert Desnos, chacun a en mémoire quelques vers ,...

Publié le 19/09/2018 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

L’Hortensia (un poème de Robert Desnos)

  L’Hortensia La belle est au bois dormant, Hortensia bleu, Hortensia rouge. La belle est au bois rêvant, Hortensia rouge, Hortensia rouge ou bleu. La belle est au bois aimant, Qui l’aime le mieux ? Robert DESNOS Recueil : "Chantefleurs"    A propos de l’illustration : "Hortensia bleu, Hortensia rouge…".  Deux couleurs dans les mots du...

Publié le 14/07/2018 dans Le Blog de... par Louis-Paul | Lire la suite...

Légende d'un dormeur éveillé de Gaëlle Nohant #MRL17

Tradition automnale depuis quelques années : participer aux  matchs de la rentrée littéraire de #PriceMinister.  J'affectionne particulièrement ce rendez-vous annuel, quand bien même j'ai accumulé les déceptions ces trois dernières années (le pompon revenant au  roman de l'an dernier  que j'avais galéré à finir). Pour cette nouvelle édition, je n'ai...

Publié le 23/10/2017 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

Rendez-vous poétique avec Robert Desnos et Pablo Picasso

Le dernier rendez-vous poétique commence à dater furieusement... Et je ne m'étais pas même fendue de le faire dialoguer avec d'autres formes d'art, celui-là. Il faut dire que je ne suis que peu d'humeur poétique à l'automne et, avant cela, je ne suis pas tombée sur des textes poétiques très émoustillants... Autant j'aime chroniquer toutes mes lectures romanesques (ou presque), autant...

Publié le 18/10/2017 dans La petite... par Estrella Oscura | Lire la suite...

Robert Desnos, Deuil pour deuil

                                               Écoutez ! des tambours et des cris, le roulement funeste d’une puissante auto présagent la Révolution prochaine. Des hommes seront guillotinés, les drapeaux s’envoleront comme des cigognes mais d’inguillotinables femmes...

Publié le 24/08/2017 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Légende d'un dormeur éveillé

" Un Surréaliste ce serait précieux pour éclairer les chemins de l'inconscient. Et puis Robert, tu as cette qualité précieuse d'exprimer les choses les plus complexes avec des mots simples, de rester ludique même quand tu es grave. Tu n'es jamais élitiste ni ennuyeux. Vraiment, je trouve que vous êtes faits pour travailler ensemble !" De Robert Desnos, chacun a en mémoire quelques vers ,...

Publié le 18/08/2017 dans cathulu par cathulu | Lire la suite...

chauve Souris

   " Chauve-souris masque de l’ombre..." Elles étaient là, tout là-haut sur le mur....     "À mi-carême, en carnaval, On met un masque de velours, Où va le masque après le bal ? Il vole à la tombée du jour.               Oiseau de poils, oiseau sans plumes, Il sort, quand l’étoile...

Publié le 04/04/2017 dans nono par nono | Lire la suite...

Robert Desnos, Domaine public

Photo Man Ray   Sirène Anémone   Qui donc pourrait me voir Moi la flamme étrangère L'anémone du soir Fleurit sous mes fougères   Ô fougères mes mains Hors l'armure brisée Sur le bord des chemins En ordre sont dressées   Et la nuit s'exagère Au brasier de la rouille Tandis que les fougères Vont aux écrins de houille...

Publié le 10/08/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Robert Desnos, Complainte de Fantômas, dans Domaine public

                       Complainte de Fantômas                   1 Écoutez... Faites silence... La triste énumération De tous les forfaits sans nom, Des tortures, des violences Toujours impunis, hélas ! Du criminel Fantômas.      ...

Publié le 06/04/2016 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1 2 3 4 Suivant