Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : philippe askenazy

Tags relatifs

Dernières notes

Le Monde - « Marqueur de gauche, le salaire minimum est devenu béquille d’un capitalisme qui...

L’économiste Philippe Askenazy a répondu aux questions des lecteurs du « Monde » sur sa proposition de revaloriser les profession « non-qualifier » pour rénover la gauche. Philippe Askenazy est l’un des intellectuels à qui Le Monde donne la parole dans le cadre de la publication de seize propositions concrètes pour rénover la gauche . Sa proposition : revaloriser les...

Publié le 20/01/2017 dans Actualités... par ylepape | Lire la suite...

Richesse pour tous ? À propos de : Philippe Askenazy, Tous rentiers ! Pour une autre répartition...

Alors que le gouvernement relance le débat sur le revenu minimum universel, Philippe Askenazy revient sur la redistribution des richesses. Il propose d’intervenir en amont, non par des taxations ou par l’accès universel à la propriété, mais par l’égalisation des revenus de départ en revalorisant le travail.   Recensé : Philippe Askenazy, Tous rentiers ! Pour une autre...

Publié le 08/05/2016 dans Actualités... par ylepape | Lire la suite...

Non Fiction - Pour une meilleure répartition des richesses, avec Philippe Askenazy

Philippe Askenazy a accepté de répondre à quelques questions pour Nonfiction à propos de son dernier livre,  Tous rentiers ! Pour une autre répartition des richesses  (Odile Jacob, 224p., 2016). Nonfiction.fr : Pour réduire les inégalités, faut-il renouer avec la lutte des classes et votre livre ne cherche-t-il pas à donner à celle-ci un nouveau fondement ? Mon propos est...

Publié le 09/04/2016 dans Actualités... par ylepape | Lire la suite...

Non Fiction - Revaloriser et réarmer le travail

Résumé : Limiter le développement de la propriété et revaloriser le travail pour sortir de la déflation. Le capitalisme est devenu un capitalisme de rentiers, nous explique dans ce livre Philippe Askenazy   en lien avec le développement de la propriété immobilière, d’une part, de la propriété intellectuelle, d’autre part, et d’une dévalorisation du travail des « moins qualifiés »,...

Publié le 07/04/2016 dans Actualités... par ylepape | Lire la suite...

L’économiste Philippe Askenazy : ”La loi va affaiblir les gens qui ont un emploi”

L’économiste Philippe Askenazy : "La loi va... par FranceInfo

Publié le 22/02/2016 dans Actualités... par ylepape | Lire la suite...

Les matins / Y a-t-il une alternative pour sortir de la crise ?

Laurence Scialom Professeur à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense Membre du laboratoire Economix Signataire de l’appel pour « sortir de l’impasse économique » Philippe Askenazy Directeur de recherche au CNRS-Ecole d’économie de Paris Professeur à l’Ecole Normale Supérieure Signataire de l’appel pour « sortir de l’impasse économique » Il publie Tous rentiers ! Pour une autre...

Publié le 20/02/2016 dans Actualités... par ylepape | Lire la suite...

Les économistes atterrés : Le « ras-le-bol fiscal », argument bien commode par Philippe Askenazy

Oui, il y en a vraiment ras-le-bol. Ras-le-bol de cet argument « trop d’impôts tue l’impôt », ras-le-bol d’un étonnant habillage fiscalo-social. Contrairement aux affirmations péremptoires de la Commission européenne ou du Fonds monétaire international (FMI) qui, rappelons-le, juraient il y a encore deux ans que, scientifiquement, l’austérité ne pouvait amener la récession, rien...

Publié le 16/09/2013 dans Actualités... par ylepape | Lire la suite...

Libé - La fausse autocritique des économistes satisfaits

15 janvier 2013 Par PHILIPPE ASKENAZY, THOMAS COUTROT, HENRI STERDYNIAK, BENJAMIN CORIAT Coup sur coup les grandes institutions, FMI en tête, qui ont imposé une austérité brutale en Europe, reconnaissent leur erreur «technique» : les multiplicateurs keynésiens sont largement supérieurs à 1. En clair, l’austérité est un remède bien pire que le mal. On pourrait applaudir cette...

Publié le 21/01/2013 dans Actualités... par ylepape | Lire la suite...

Page : 1