Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : julio cortazar

Tags relatifs

Dernières notes

Juan Gelman, « Notes XII & XIII »

DR »   «  NOTE XII   les rêves brisés par la réalité les compagnons brisés par la réalité/ les rêves de compagnons brisés sont-ils vraiment brisés/perdus/rien/   pourrissent-ils sous la terre ?/leur éclat brisé disséminé en petits morceaux sous la terre ?/un jour les petits morceaux vont-ils s’unir ? va-t-il y avoir...

Publié le 14/03/2020 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Julio CORTAZAR et le RÊVE

  Ils avaient dormi tête contre tête et là, malgré ce voisinage physique, malgré cette coïncidence presque totale des attitudes, des positions, des souffles, la même chambre, le même oreiller, la même obscurité, le même tic-tac, les mêmes stimulants de la rue et de la ville, les mêmes radiations magnétiques, la même marque de café, la même conjonction planétaire, la même nuit pour...

Publié le 26/02/2016 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

Julio CORTAZAR et la CIRCULATION

  Selon les dires, le vieux avait glissé, l'auto avait brûlé le feu rouge, le vieux avait voulu se suicider, tout allait de plus en plus mal à Paris, la circulation devenait monstrueuse, ce n'était pas la faute du vieux, les freins de l'auto ne marchaient pas, le vieux était d'une imprudence folle, la vie était de plus en plus chère, il y avait trop d'étrangers qui ne comprenaient...

Publié le 23/02/2016 dans Sur du vent par SUR du VENT par Henri CHEVIGNARD | Lire la suite...

La carte postale du jour ...

  si 1984 évoque Orwell, c'est aussi l'année où disparurent Henri Michaux, François Truffaut et Julio Cortázar dont je découvre la tombe dans ce beau livre de Cees Nooteboom : Tumbas, l'équivalent des "tombeaux" en musique. " Le lecteur devant la tombe de son poète, voit ce que nul autre ne voit " écrit l'écrivain hollandais, alors que Guidon Kremer, dont l'interprétation avec la...

Publié le 02/03/2014 dans Manoeuvres... par la bouche plein de terre | Lire la suite...

le cône ça décoiffe ! (Michel Jeannès)

(à cliquer pour voir en plus grand) La photographie couleur provient d'un album sur Facebook  de Pascal Le Brun-Cordier (Téléchargements mobiles) et est intitulée par l'auteur "ça performe à Aurillac". La photographie noir & blanc est transmise à michel jeannès par une internaute lectrice de daily-life. A cette @dresse :...

Publié le 02/09/2010 dans Daily Life par kl loth | Lire la suite...

Page : 1