Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : edward g. robinson

Tags relatifs

Dernières notes

La maison des étrangers / House of Strangers - 1949

"La maison des étrangers" est peut être un des plus beaux rôles d'Edward G Robinson. En effet, il nous donne une composition de père de famille italien, plus que réaliste. Le scénario est parfaitement construit et raconte donc la vie professionnel et familial d'un immigré italien (Edward G Robinson), ayant fait fortune en Amérique et possédant une banque qu'il dirige avec l'aide des ses fils...

Publié le 07/05/2014 dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

La Rue Rouge / Scarlet Street - 1945

"La rue rouge" est donc un film miroir à "la femme au portrait". Film miroir, car évidemment il reprend le même casting avec Edward G Robinson, Joan Bennett et Dan Duryea, mais aussi car il est une variation plus forte sur le même thème. Pour l'occasion Lang fonde sa propre compagnie de production, avec l'aide de Walter Wanger, mari de Joan Bennett. Mais le film sera distribué par Universal....

Publié le 07/12/2013 dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

La femme au portrait / The Woman in the Window - 1944

"La femme au portrait" est peut être l'un des meilleurs films de Fritz Lang. Je n'ai pas besoin de retracer ici la carrière de Fritz Lang, qui était évidemment un réalisateur allemand, qui quitta l'Allemagne un peu tard, pour Paris, puis se rendit à Hollywood, En France, il réalise "Liliom" (1934). Puis n'ayant pas beaucoup de perspectives en France, il quitte la France pour Hollywood en juin...

Publié le 06/12/2013 dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

Assurance sur la mort / Double Indemnity - 1944

 "Assurance sur la mort" ou en anglais "double indemnity" est un film de Billy Wilder adapté du roman éponyme de James M Cain. Ce film reste peut être comme le plus célèbre "film noir" classique. Je pense qu'il n'est pas nécessaire de présenter Billy Wilder, qui est un des plus célèbres réalisateurs de la période faste d'Hollywood. Wilder était évidemment un génie touche à tout, qui...

Publié le 08/09/2013 dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

Smart Money - 1931

"Smart Money" est un film qui devait réunir dans l'esprit des producteurs de la Warner, les deux vedettes du film de Gangster : James Cagney et Edward G Robinson. Le problème, c'est que si Edward G Robinson a tourné déjà plus d'une dizaine de films en 1931, James Cagney n'en a tourné que quatre, dont certains comprenant de bien petits rôles. L'affrontement entre les deux vedettes du film de...

Publié le 30/08/2013 dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

Le harpon rouge / Tiger Shark - 1932

"Le harpon rouge" est un film de Howard Hawks. Je pense que je n'ai pas besoin de présenter ici Howard Hawks, fameux réalisateur, qui travailla dans de très nombreux studios et qui réalisa beaucoup de films dont certains restent encore aujourd'hui comme des chef-d'oeuvres du cinéma américain. On peut citer par exemple : un film de guerre "Sergeant York" (1941) , une comédie loufoque...

Publié le 27/07/2013 dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

Five Star Final - 1931

"Five Star Final" est un film coup de poing sur le pouvoir des tabloïds et d'une certaine presse à sensation, qui n'a ni sens moral, ni scrupule et qui fait tout pour augmenter le tirage à tout prix. La distribution comprend Edward G Robinson qui tournera 4 films pour cette seule année 1931 : "Little Caesar", "The Stolen Jool", "Smart Money" et donc "Five Star Final". Aujourd'hui si on se...

Publié le 27/02/2013 dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

Les sept voleurs / Seven Thieves - 1960

Il est dernièrement sorti en DVD un joli film d'Henry Hathaway, "les sept voleurs" chez Sidonis. Le film est assez bien réalisé par Hathaway. Il est particulièrement bien construit au niveau de l'intrigue autant que de la réalisation. Même si celle-ci reste relativement classique et peu surprenante. Le scénario évoque la retraite d'un ancien professeur de chimie (Edward G Robinson) qui décide...

Publié le 15/02/2013 dans Hollywood... par Stef91330 | Lire la suite...

Page : 1