Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : antoine blondin

Tags relatifs

Dernières notes

Salut aux bêtes sauvages !...

« On parlait naguère d’exception française : on parlera bientôt de singularité, pour mieux nous en faire honte. L’Europe, le monde mondialisé, tout nous est une perpétuelle injonction à “l’ouverture aux autres”, laquelle est le contraire de la “frilosité”, réputée pendable ; on s’ouvrira donc, et quel meilleur gage de sa bonne volonté que de se mettre à l’anglais commercial, une fois pour...

Publié le 08/08/2017 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

Antoine Blondin à Paris

Antoine Blondin (1922-1991) est un écrivain français, romancier et journaliste. Fils de la poétesse Germaine Blondin et d’un père correcteur d’imprimerie, il est un brillant sujet à l'école, collectionnant les prix et les récompenses. Après des études aux Lycée Louis-le-Grand à Paris et Corneille à Rouen, il obtient à la Sorbonne une licence en lettres. Sous l'Occupation, il est envoyé en...

Publié le 14/07/2017 dans Le Bouquineur par Le Bouquineur | Lire la suite...

La nuit myope...

Les éditions de la Table ronde viennent de rééditer dans leur collection de poche La petite vermillon un roman d' A.D.G. intitulé La nuit myope . Journaliste et écrivain, A.D.G., avec son style gouailleur et anar de droite, était un des maîtres, avec Manchette, du polar français des années 70-80.   "La Nuit myope est un roman noir, mais sans morts et avec beaucoup de style....

Publié le 20/05/2017 dans Métapo infos par Zed | Lire la suite...

Antoine Blondin : Les Enfants du bon Dieu

Fils de parents bohèmes, Antoine Blondin (1922-1991) a connu la notoriété dès la publication de son premier livre, L'Europe buissonnière , qui capte l'attention d'auteurs comme Marcel Aymé et Roger Nimier qui lui accordent aussitôt leur amitié. Roman couronné en 1950 par le prix des Deux Magots. Se partageant entre le journalisme (il est l'auteur de nombreux articles parus notamment dans le...

Publié le 26/12/2016 dans Le Bouquineur par Le Bouquineur | Lire la suite...

René Fallet : Au Beau Rivage

René Fallet (1927-1983) est un écrivain et scénariste français. En 1944, alors qu'il a moins de dix-sept ans, il s'engage volontairement. Son père est incarcéré pendant la guerre pour avoir chanté L'Internationale dans les rues de Villeneuve ; René écrit lui-même au maréchal Pétain pour obtenir sa libération, qu’il obtient, et c'est un pas décisif dans sa prise de conscience du pouvoir...

Publié le 22/09/2016 dans Le Bouquineur par Le Bouquineur | Lire la suite...

La Table Ronde, cet agréable refuge où régnait un climat d'improvisation ingénue

La Table Ronde, cet agréable refuge où régnait un climat d'improvisation ingénue   par Pierre Poucet Ex: http://www.oragesdacier.info   Au lancement de la Table Ronde, « agréable refuge où régnait un climat d’improvisation ingénue » dixit Michel Déon, la revue alors dirigée par François Mauriac collectionne quelques plumes illustres, et pour le...

Publié le 27/05/2016 dans Euro-Synergies par Ratatosk | Lire la suite...

Grands classiques français... / Part.2

Grands classiques de la littérature française … Dans leurs très « vintages » éditions du Livre de Poche … façon années 60.   Tous ces livres sont en  excellent état , voire – pour quelques-uns – quasi-neufs   ! Certains peuvent présenter quelques infimes marques d’usage, qui une fine cassure sur tranche, qui une petite trace de pliure en bas...

Publié le 29/05/2015 dans Bouquinorium par Kurgan | Lire la suite...

6 février 1945

Le souvenir de Brasillach   Les gens qui cherchent aujourd’hui les écrivains de droite et ne les trouvent pas auraient intérêt à se rendre au cimetière. De même ceux qui nous demandent où sont nos maîtres… Je ne pense pas que Robert Brasillach eût aimé s’entourer de disciples concertés. Il avait trop le goût des amitiés. Mais il y avait une leçon permanente à tirer de ses...

Publié le 06/02/2014 dans Bouquinorium par Kurgan | Lire la suite...

6 février 1945

Le souvenir de Brasillach   Les gens qui cherchent aujourd’hui les écrivains de droite et ne les trouvent pas auraient intérêt à se rendre au cimetière. De même ceux qui nous demandent où sont nos maîtres… Je ne pense pas que Robert Brasillach eût aimé s’entourer de disciples concertés. Il avait trop le goût des amitiés. Mais il y avait une leçon permanente à tirer de ses...

Publié le 06/02/2014 dans Fiertés... par Kurgan | Lire la suite...

Où la tradition ne se perpétue que dans le renouvellement...

Je ne résiste pas à vous livrer un extrait de ce qu’Antoine Blondin avait écrit à la gloire du rugby, réédité dans l’ouvrage Le muscle et la plume. (…) « Sur cent mètres de gazon à conquérir ou à préserver, le rugby est d’abord un sport stratégique où l’occupation de l’espace suggère en profondeur les images du patrimoine et du terroir. La touche et la mêlée, ces fabuleuses usines...

Publié le 29/12/2013 dans Fiertés... par Kurgan | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant