Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : cimetiere

Tags relatifs

Dernières notes

Ni Maître ni Dieu

Vous vous souvenez probablement de la photographie de cette tombe située au cimetière La Salle : Hier, je suis retournée au cimetière avec Catherine et, en passant à proximité de cette tombe, je me suis aperçue qu'il y avait une dalle sur laquelle figurait le nom du défunt.  On peut y lire : Jules François Saint Herant , ancien avoué à Tours , né à Decize- Nièvre le...

Publié il y a 22 heures dans Tinou au... par Tinou | Lire la suite...

François Boileau

Lorsqu'on pénètre dans le cimetière La Salle par l'entrée située en bas de la rue Saint-Barthélémy, on ne peut être qu'intrigué par l'étrange tombe qui se dresse un peu plus loin sur la gauche, dans l'allée centrale. Elle est unique en son genre puisqu'elle représente un accident de chemin de fer. L'ouvrage est signé Coussin. Le petit fascicule nous indique : François Boileau...

Publié il y a 3 jours dans Tinou au... par Tinou | Lire la suite...

Bienvenue à La Salle -2-

Aujourd'hui, je vous invite à flâner dans les allées du cimetière. Je me suis attardée sur des détails d'architecture et des décorations qui rendent ce lieu très intéressant à découvrir. Jugez-en par vous- mêmes :  

Publié il y a 4 jours dans Tinou au... par Tinou | Lire la suite...

Le médecin des déshérités

C'est le surnom que les habitants du quartier Sainte-Anne à La Riche avait donné à Louis Desmoulins . Certes, moins connu que les autres "célébrités" tourangelles, il mérite bien toutefois qu'on s'attarde sur lui. Louis Desmoulins est né à Tours le 4 novembre 1812, au n° 99 rue de la marine (je n'ai pas pu localiser l'endroit). Il fait ses études de médecine à Paris. Très engagé...

Publié il y a 5 jours dans Tinou au... par Tinou | Lire la suite...

Famille Duthoo

Arthur Charles Duthoo est né le 5 août 1858 à Auxerre (Yonne). Il est le fils de Charles Joseph, jardinier pépiniériste , absent pour affaires le jour de sa naissance, et d'Adèle Bertrand. Je reviendrai sur l'ascendance un peu plus loin. Il se marie une première fois avec Marie Clémence Bouchard, née à Milly (Yonne) le 17 mai 1860, fille d'Oscar Cyprien, maçon , et d'Eugénie Démogé....

Publié il y a 6 jours dans Tinou au... par Tinou | Lire la suite...

Bienvenue à La Salle

Je vous propose de découvrir le cimetière de Tours, appelé cimetière La Salle .  Un petit peu d'histoire : Avant la Révolution, Tours intra-muros comptait quatorze paroisses ayant chacune son propre cimetière. À la fin du XVIIIe, deux cimetières furent construits pour remplacer les cimetières paroissiaux : - Le cimetière Saint-Jean des Coups, à l'est, situé à l'emplacement de...

Publié il y a 7 jours dans Tinou au... par Tinou | Lire la suite...

Les habitants du Carré 14

Dimanche matin, je suis allée rendre visite aux habitants du Carré 14, et, plus particulièrement, à trois personnes. Depuis ma dernière visite, le lieu s'est considérablement dépeuplé et les espaces de verdure sont de plus en plus nombreux. Il faut dire que les demeures de beaucoup des locataires des lieux sont devenues insalubres, voire  dangereuses. Alors, elles sont démolies....

Publié il y a 10 jours dans Tinou au... par Tinou | Lire la suite...

Paris, 2e jour

Pour ce 2 e jour, nous prenons l’option « culture » et inaugurons notre journée par la visite du musée d’Orsay. Là aussi, nous avons beau arriver juste à l’ouverture, il y a déjà du monde qui attend, mais comme à la sainte chapelle, ça avance vite. Nous laissons au vestiaire sacs à dos et vestes, mais nous devons cependant garder téléphones, appareils photos et portefeuille car...

Publié le 23/05/2012 dans Occident-Exp... par Eurydice | Lire la suite...

Le club des cinq à Tokyo, jour 2

Puis que personne ne dort au delà de 5h du mat (le décalage horaire est de 7 heures), nous avons décidé d'aller au grand marché aux poissons de Tokyo. D'abord, toujours le même casse-tête pour prendre le metro, tout est en japonais, le prix est différent pour chaque station, et les lignes sont privées se qui fait qu'aux changements on doit ressortir du metro et re-payer un ticket....Pas...

Publié le 14/05/2012 dans 33, rue... par Vavolte | Lire la suite...

Page : 1