Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : sade

Tags relatifs

Dernières notes

Sade, littéralement et dans tous les sens - III

    C - LA MACHINE DU DESIR 1 – Excès Sade donne du bonheur. Sade donne deux bonheurs. Celui d’avoir tout dit et celui d’avoir dit plus que tout. Nul mieux que lui n’a à la fois rendu compte de la réalité originaire et exprimé les transports de l’imagination. Obscène dans le sens et dans l’excès de sens, son œuvre a la vertu de poser les choses telles qu’elles sont...

Publié le 06/11/2014 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Sade, littéralement et dans tous les sens - II

      B – LA DESIDEOLOGISATION DU MONDE. 1 – Vitesse et survie. Sade va vite. Il se répète mais à toute allure. La vitesse mentale est le propre des pervers et des rêveurs. La sexualité imaginaire ne connaît aucun obstacle, ni moral ni plastique. La sexualité écrite, encore moins. Car c’est l’écriture qui permet tous les excès et tous les écarts. On étire...

Publié le 05/11/2014 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

Joseph de Maistre ou le Sade de l'ordre moral.

Au Salon Littéraire   Baudelaire a dit que c’était grâce à lui qu’il avait appris à raisonner. De la part du plus grand poète du monde, cet hommage fera son effet. On imagine tous les boutonneux « baudelairiens » vouloir faire comme leur maître, se plonger dans Les soirées de Saint- Petersbourg et s’apercevoir avec horreur que celui qu’ils prenaient pour un rebelle...

Publié le 08/06/2013 dans Pierre Cormary par Pierre CORMARY | Lire la suite...

LYON, BIENNALE, BONBONS, CHOCOLATS

« UNE TERRIBLE BEAUTÉ EST NÉE » : un catalogue à vous faire penser contre votre gré (« Nous afons les moyens de fous vaire benzer ! »).     Comment regarder une œuvre de ce qu’on appelle aujourd’hui « art contemporain » ? Quand on parle de « musique contemporaine », c’est souvent pour parler de stridences, de concert de casseroles et...

Publié le 06/11/2011 dans ALEXIPHARMAQ... par fredlautre | Lire la suite...

Sade, la chèvre et le p’tit n’enfant

    Diantre, tous les ans c’est le même dilemme. La date approche à grand pas et cette sensation de tiraillement qui me reprend. Argh… que faire ? Me voila bien embêté, chers lecteurs, car, voyez-vous, d’ici quelques jours ce sera mon anniversaire. Et à chaque époque je ne sais que choisir : cette année, vais-je m’offrir Luca, un petit garçonnet tout rose, pour...

Publié le 29/05/2011 dans Ma Pause Café par MaPausecafé | Lire la suite...

129. Le retour de Sade

Je ne veux pas vous  parler ici du célèbre marquis, mais de la chanteuse Helen Folasade Adu, plus connue sous le pseudo de Sade. Elle a effectué son grand retour sur scène à Paris le 17 mai dernier et ce fut un succès (pour les fans en tout cas).  Je l'ai découverte tout à fait par hasard il y a environ dix ans et depuis sa musique m'accompagne bien souvent en...

Publié le 26/05/2011 dans Tinou au... par Tinou | Lire la suite...

Nikolaj Frobenius : Le valet de Sade

Le Salon du Livre de Paris célébrait cette année les écrivains du Nord de l’Europe, une occasion comme une autre pour faire connaissance avec Nikolaj Frobenius, un romancier Norvégien né à Oslo en 1965 dont plusieurs livres ont déjà été traduits en français, comme Le valet de Sade paru chez nous en 1998.    Nous sommes au XVIIIe siècle quand naît à Honfleur, d’une usurière, un...

Publié le 05/05/2011 dans Corboland78 par Le Corbeau 78 | Lire la suite...

23 février 2011 : poney d'anniversaire & Saint-Florent

Publié le 23/02/2011 dans le croquis... par le croquis de côté | Lire la suite...

Page : 1 2 3 Suivant