Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : pochoir mural

Tags relatifs

Dernières notes

Un endroit

De l'huile flotte paresseusement à la surface irisant l'eau dans le soleil de l'après-midi. Un morceau de cellophane s'enroule autour d'un pilier. Sur la passerelle, la circulation émet de mélodieuses phrases de pots d'échappement dont l'écho va se perdre au large. Un jeune homme est assis sur des marches, un transistor posé sur les genoux et d'où s'échappent les trépidations d'une musique...

Publié le 12/09/2015 dans Plaques-sens... par Antonella FIORI | Lire la suite...

Réverbère

La ville pue le moisi et dégage une odeur de vieux cartons empilés. Près de l'eau, deux hommes parlent à côté d'un long bateau amarré au ponton qui se réduit à un radeau composé de fûts de pétrole et de pneus de voitures. Accroupie près de l'amarre, une fille fume. Elle fait tomber les cendres de sa cigarette dans une petite boîte métallique. Elle porte un grand chapeau de paille dont elle...

Publié le 27/06/2014 dans Plaques-sens... par Antonella FIORI | Lire la suite...

Rue d'Aubagne

http://asphodele-edition.pagesperso-orange.fr/Confettis.html Publication d'un long poème qui s'intitule "De Black" dans la collection Confettis des éditions Asphodèle Achat sur commande en ligne uniquement. Prix : 2€    

Publié le 19/10/2013 dans Plaques-sens... par Antonella FIORI | Lire la suite...

Rue Bussy l'indien

http://revuesqueeze.com/telecharger-la-revue/revue-squeez... Shoot canin page 38

Publié le 03/06/2013 dans Plaques-sens... par Antonella FIORI | Lire la suite...

Place de la Joliette

Sous l'effet du mistral, les jupes s'ébouriffent, les mains plaquent. La détermination s'installe. Ce vent est capable de vous dépouiller, de vous rendre ridicule, alors même que vous tentez de vous maintenir, et que vous vous tapez les doigts contre les cuisses pour les réchauffer. Il trouve facilement accès à votre cou. Il trouve avidement le chemin de votre dos. Quelques pas suffisent...

Publié le 25/03/2013 dans Plaques-sens... par Antonella FIORI | Lire la suite...

Dimanche au parc

De la verdure. Pelouse interdite. Pendant quelques minutes, c'est comme si on vivait ailleurs. Assis sur un banc, un homme replie son manteau sur ses genoux pour cacher une érection aussi soudaine qu'inexplicable. Des ballons circulent dans l'air. Une petite fille dessine à la craie une marelle. La balançoire couine. Des gens courent, à croire qu'ils sont poursuivis par un monstre qui peu à...

Publié le 17/03/2013 dans Plaques-sens... par Antonella FIORI | Lire la suite...

Dimanche d'automne

Dans sa voiture, Andy Warhol remonte la rue battue par le vent. Le monde semble avoir perdu ses couleurs : le ciel gris terne, la lumière grise, les nuages sombres à l'horizon, la surface noire de la rue. Il s'arrête, coupe le moteur et aspire une grande bouffée d'air, puis il descend. L'air lui pique le visage. Il essaie de se protéger du vent en relevant le col de sa veste. Il a plu...

Publié le 01/10/2012 dans Plaques-sens... par Antonella FIORI | Lire la suite...

Parcelles durables

Le ciel en feu disparaît derrière l'horizon. Il se transforme en un véritable incendie de rouges, d'oranges et de roses. C'est comme une récompense du soleil, pour tous ceux qui acceptent de respirer, jour après jour, l'air empoisonné de la ville. Autour du cou, accroché à un lacet de cuir, il porte un coquillage, peut-être rapporté d'une lointaine île du Pacifique. Au moment où il oblique...

Publié le 05/08/2011 dans Plaques-sens... par Antonella FIORI | Lire la suite...

Une vague obscurité

Une vague obscurité nappe le port. Partout, on perçoit le bruit des mâts qui souffrent, du bois forçant contre le bois, des cordages qui frottent, tendus à se rompre. Au milieu d'un bateau de pêche, des hommes sont en train de rincer des filets et de les plier ; d'autres déversent des seaux d'eau de mer et frottent le pont avec un balai à long manche. Cramponné au bastingage, il se tient le...

Publié le 13/06/2011 dans Plaques-sens... par Antonella FIORI | Lire la suite...

Vertige

Lorsque je remonte au grand jour les escalators ou les escaliers du métro, parfois je suis prise de vertige. La ville resserre son étreinte sur moi. Le large trottoir, l'étal du fleuriste, le front vitré des terrasses de cafés, le grouillement de la foule, la feuille qui voltige, le soupçon de ciel, la lumière de la ville, et pas le moindre interstice, le moindre vide, et le bourdonnement,...

Publié le 11/06/2011 dans Plaques-sens... par Antonella FIORI | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant