Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : joannic arnoi

Tags relatifs

Dernières notes

Vérité pour soi, vérité des autres

Sois près de moi Andrew O’Hagan Traduit de l’anglais par Robert Davreu Christian Bourgois, 2008 ( par Joannic Arnoi ) Au milieu de la cinquantaine, le père David Anderton a changé de paroisse pour se rapprocher de sa mère qui «  prenait de l’âge  » à Édimbourg. C’est ainsi qu’il est arrivé à Dalgarnock, dans l’Ayrshire, une région sinistrée, et...

Publié le 08/06/2009 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

Entrelacs amoureux dans le prisme d’une mémoire

  Plus tard ou jamais André Aciman traduit de l’anglais (USA) par Jean-Pierre Aoustin Éditions de l’Olivier, 2008 (par Joannic Arnoi) En un lieu comme un autre de la Riviera italienne, dans un passé vieux de vingt ans, Elio revient sur l’été de ses dix-sept ans et la liaison qu’il vécut alors avec Oliver, un jeune universitaire américain reçu en résidence chez ses...

Publié le 13/05/2009 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

Éclats de vie

Et nos amours Sean James Rose Denoël, 2009 ( par Joannic Arnoi ) En 150 fragments, Et nos amours explore quatre destins ordinaires, quatre mémoires en éclats émoussés. Il y a Hélène, fille de bonne bourgeoisie, traductrice anglomane, longtemps adonnée à des hommes mariés et plus âgés qu’elle. Martin, lui, a passé une jeunesse que certains diraient «  dissolue »,...

Publié le 10/03/2009 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

De voix de maître

L’Amant des morts Mathieu Riboulet Verdier, 2008 (par Joannic Arnoi) Mathieu Riboulet est un écrivain frugal. Ses récits se tiennent souvent à la centaine de pages. À rebours d’une littérature romanesque composant de vastes tableaux, leur trame évoque un voile que l’on relève sur un infime fragment du monde. L’Amant des morts ne déroge pas à la règle, même si davantage...

Publié le 03/03/2009 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

La transfiguration du chagrin

À la rencontre des cygnes Aurélien Loncke L’École des loisirs, coll. « Médium », 2008 ( par Joannic Arnoi ) Tout commence par une sortie à découvert sous la pluie. «  Je suis donc resté sous une averse l’année dernière, juste pour essayer . » Timothé vient de perdre son jumeau, Amblin, et cette singulière incursion «  dans les trombes d’eau » trouve...

Publié le 12/01/2009 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

Secrets de famille

Quelque chose à te dire Marie-Sophie Vermot L’École des loisirs, coll. « Médium », 2008 ( par Joannic Arnoi ) Ariane, 16 ans, se rend sur l’île bretonne où vit sa grand-mère, Julia Legohen, artiste peintre renommée. Elle ne se sont jamais rencontrées : une brouille aux ressorts inconnus sépare la mère d’Ariane, Dominique, de sa propre mère. La jeune fille a...

Publié le 06/01/2009 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

Un apprentissage doux-amer

La Petite Cloche au son grêle Paul Vacca Philippe Rey , 2008 ( par Joannic Arnoi ) Cela se passe dans une bourgade du nord de la France, «  le long de la Solène, la tendre Solène qui coule entre les villas fleuries de la bourgeoisie de Montigny ». Le narrateur, fils unique d’«  Aldo » et «  Paola », a treize ans à l’époque et des origines plutôt...

Publié le 26/11/2008 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

La trajectoire de Gecko

Oranges sanguines Troy Blacklaws traduit de l'anglais par Pierre Guglielmina Flammarion , 2008 ( par Joannic Arnoi ) Oranges sanguines est le deuxième roman traduit en français du Sud-africain Troy Blacklaws (après le splendide Karoo Boy , qui vient de reparaître en « Points roman »). Les deux livres relèvent du même genre — le récit de jeunesse — même si...

Publié le 19/11/2008 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

Une plus juste reconnaissance ?

Un Jour cette douleur te servira de Peter Cameron - trad. Suzanne Mayoux - Rivages, 2008 (par Joannic Arnoi ) Depuis 1995, les éditions Rivages ont fait montre d’une fidélité exemplaire à l’égard de Peter Cameron : Un Jour cette douleur te servira est son cinquième roman traduit, outre un recueil de nouvelles paru en 2006, Au Beau Milieu des ch oses. Ses premiers romans,...

Publié le 03/09/2008 dans Sitartmag par sitartmag | Lire la suite...

Page : 1