Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : augustin delage

Tags relatifs

Dernières notes

Méditation - La dévotion mariale

« Marie est votre Mère. Faites toutes vos actions par sa grâce, dans son aimable compagnie et sous sa douce influence. Pensez-y au commencement et renoncez à vos manières de voir et de vouloir pour adopter les siennes. Essayez. Persévérez. Priez Marie de vous donner Jésus et de vous donner à Jésus. [...] Il y a tout à gagner à développer sa dévotion envers Marie. Quel beau modèle et...

Publié il y a 12 jours dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation - Le mal dans le monde ?

« Ne pas arrêter son esprit sur le mal qui est dans le monde ; semer, semer toujours ; prières, œuvres, sacrifices. Laisser tout autre soin au Bon Dieu. Si nous étions meilleurs, nous, le monde serait moins mauvais. » Robert de Langeac (Abbé Augustin Delage, 1877-1947), Conseils aux âmes d'oraison , P. Lethielleux, Paris, 1931.

Publié il y a 19 jours dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation - Du précieux silence intérieur

« Vous devez être à la recherche de Dieu, l'appeler, courir après lui, lui dire sans cesse du matin au soir, et si vous êtes réveillé, du soir au matin : « Mon Dieu, où êtes-vous ? Donnez-vous à moi, je vous désire, je vous appelle, je vous cherche, j'ai besoin de vous. Vous n'avez pas besoin de moi pour être heureux, mais moi, je ne le suis pas sans vous. Mon cœur « a été fait pour vous et il...

Publié le 01/08/2018 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation - Dans la Lumière de Dieu

« Quand je me laisse distraire de vous, ô mon Dieu, il me semble que je quitte la région de la lumière pour entrer dans celle des ténèbres. Tout ce qui n'est pas vous blesse tellement les yeux ! Pour qui vous a une fois seulement un peu entrevu dans votre inaccessible lumière, tout est si difforme et si laid. Même les créatures qui vous reflètent le mieux sont alors presque douloureuses à...

Publié le 29/07/2018 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation - Tout donner pour recevoir Tout

« Pour recevoir de Dieu, il faut se donner. Plus le don de soi est intime, constant, généreux, détaillé, réel surtout, plus on peut espérer. Faire ce don, ces dons incessants par Marie. Dieu ne fait connaître sa volonté qu'aux âmes qui se sont données à lui. Ma volonté est-elle donnée ? Lui appartient-elle ? Peut-il en faire ce qu'il lui plaît et cela sans résistance, mieux encore avec...

Publié le 21/05/2016 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation : ”purifiée par le feu”

« L'amour de Dieu est un feu brûlant. Avant de transformer l'âme, il détruit, il brûle, il consume. Tout ce qui lui est contraire doit disparaître. Cette période de la vie intérieure est particulièrement douloureuse. C'est le temps de la purification : l'âme est jetée au creuset ; toutes les scories montent du fond à la surface, elle en voit toute la laideur, elle en savoure cruellement...

Publié le 11/12/2015 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation : Sous le regard de Dieu

« Votre regard, ô mon Dieu, n'est pas seulement agréable, il est bienfaisant. Il ne nous trouve pas aimables, il nous rend tels. Regarder avec amour et créer et enrichir l'être que vous avez créé, c'est tout un pour vous, ô mon Dieu ! Que vos regards daignent se tourner vers mon âme et s'abaisser doucement sur elle... Rien n'est bon pour moi comme de me savoir ainsi toujours sous vos yeux. Il...

Publié le 20/11/2015 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Méditation : ”Quels retentissements ont dans l'âme des autres nos paroles et nos actes ?”

« Jamais l'âme intérieure ne se moque de rien, ni de personne. Elle ne voit ni les travers des hommes, ni le petit côté des choses, ou si elle les voit, elle ne les souligne pas d'un rire ironique et méchant. Elle sourit sans doute parfois, mais d'un sourire plein de douceur, de bienveillance et de grâce. Pour l'ordinaire, sa parole est paisible, grave même. On sent qu'elle se tient sous le...

Publié le 08/10/2014 dans Chemin... par Prieto | Lire la suite...

Page : 1