Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : art funéraire

Tags relatifs

Dernières notes

De la relaxation à l'épitaphe, et vice versa (surtout vice)

     Mon camarade Régis Gayraud est en pleine forme. Jugez plutôt avec les deux photos qu'il m'a transmises ces derniers temps... Vu dans un cimetière, un nom de famille comme une épitaphe... Ph. Régis Gayraud, 2018. L'art de la relaxation thaïlandaise, le programme est dans son titre...! Ph. R.G., 2018.

Publié le 14/05/2018 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

LES FRESQUES DE L'ART ETRUSQUE

LA PEINTURE À TRAVERS LES ÂGES     Sixième partie : LA PEINTURE DANS L'ART ÉTRUSQUE     Je vous propose de faire une halte, au VI e siècle avant notre ère, dans l'Italie ancienne où la puissance étrusque connaît son apogée. De riches cités se développent entre l'Arno, le Tibre et la mer. Les sols sont fertiles, les mines de cuivre et...

Publié le 27/10/2012 dans l'écrivain... par Christian Jougla | Lire la suite...

Pédophilie funéraire

Ange à quatre pattes et cul nu sur un livre ouvert, décor de tombe d'enfant, Normandie, ph. Bruno Montpied, 2012

Publié le 25/07/2012 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Enterrés dans une image, art funéraire au Ghana

     Il est une coutume funéraire contemporaine au Ghana qui consiste à enterrer certains dignitaires de l'ethnie Ga (il faut être un notable, avoir des moyens) dans des cercueils qui sont autant d'effigies emblématiques de la destinée du défunt, symboles aussi de sa fortune durant son parcours sur la terre (si Nicolas Sarkozy était ghanéen, on l'enterrerait peut-être...

Publié le 19/12/2009 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

De traverse... MASSIF EXCENTRAL (7)

     Au cimetière de Murat (Cantal), je traîne derrière E.Boussuge qui quadrille consciencieusement tout le pays à la recherche des traces d'art populaire dans les pierres ou ailleurs (je fais semblant de traîner derrière, j'épie autant que lui). (Photo B.Montpied, juillet 2007)     Je tombe en arrêt devant cette tombe. La famille De...

Publié le 19/08/2007 dans Le Poignard... par Le Sciapode | Lire la suite...

Page : 1