Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : antoni tàpies

Tags relatifs

Dernières notes

Jacques Dupin, « Matière du souffle »

DR   « L’ambiguïté de l’empreinte : être le présent d’une image ou d’un signe, la marque brûlante, – et ensemble distance de l’une, absence de l’un, – une vieille histoire racontée marmonnée sans fin, et l’éclat de son futur imminent… Le battement de sa mort suspendue, sa dérogation d’être ici, son sursis, un élargissement de condamné, sa proximité, son éloignement,...

Publié le 10/08/2018 dans Un... par Claude Chambard | Lire la suite...

Jean Frémon, Antoni Tàpies, La substance et les accidents

Asocial, le graffiti ? Seulement en apparence, quand la société diverge par trop de l’ espèce  ; c’est alors que des individus, croyant ne se réclamer que d’eux-mêmes, manifestent au nom de l’espèce. Le mur, la table qui ont vécu, vieilli, appellent le grafiti. Le poseur de graffiti est rarement le premier, il suit, il imite, il répond, il répète, il décale, il ironise. À son...

Publié le 14/09/2011 dans litteratured... par Littérature de partout | Lire la suite...

Page : 1