Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère Explorez la blogosphère

Notes sur le tag : amours filiales

Tags relatifs

Dernières notes

élagage

E t puis vient le moment, durable à certain instant bien vivant avec des souffles en suspens de poser les mains sur la table en cercle au carré formidable d'un même, égal et pur élan L a chose à dire est bien connue mais elle était sous le tapis tapie comme une bête enfouie dans sa frayeur d'être perçue incidemment pour autre chose que ce dont toute bête est cause A lentour, nombre...

Publié il y a 11 jours dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Avide, grand vent

Je me suis pris un vent...! Il me restait en tête En tête et entêtant, soufflant mes amulettes Nul endroit où tenir une pensée légère... Ça volait dans les coins, à ruiner le décor ça, dès potron-minet, brumeux, en fin d'hiver à jurer ses vains dieux sans rien lâcher dehors Ah si, tiens : une, alors, me fait cette amitié d'amarrer son printemps à mon regard perdu Je savoure, à présent, de...

Publié le 28/03/2016 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Nocturne filiation

Ma lune est moustachue, la tienne glabre et projette aux carreaux la danse des bourgeons Si je fendais le ciel à coups de sabre je n'influerais pas plus sur son inclinaison aux degrés immuables... Ils te tiennent logée au loin plus bas sur l'horizon sans peine commuable Là, s'invite peut-être à ton regard le nez à la fenêtre, une même question S'il se pouvait, par quelque heureux hasard...

Publié le 25/02/2016 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

hugoliens

La Lune accroche sa paupière au clocher miteux de Saint-Pierre Comment suis-je arrivé ici ? Tu le sais ? Je m’disais, aussi… Fouillant mon ventre à la truelle j’allais de venelle en ruelle Je fais halte sur un gazon fier de sa bourgeoise maison Mes parois seraient mieux chauffées si je tirais quelques bouffées Pas de cigarette ! Merci mais de cette âme que voici À son poitrail de...

Publié le 12/01/2016 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Lili 18

à ma Jolie Belle Douce Un soleil va passer, un autre doit venir... Je souffle un lent soupir sur tes cheveux ourlés Prends ton ukulele, chante-moi ton sourire... La nuit garde une étoile où je sais que tu brilles avec ton sang de fille et tes rêves de voiles Peints, ton cœur et ta moëlle ouvrent mon écoutille Et je vogue à nouveau vers ce que j'imagine être ton dernier spin (nourri sous...

Publié le 03/01/2016 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Clerc de L'Une

Pour ses contes m'aura choisi ta folie pour les bergamasques pas pour comptable, mais quasi tant notre compteur est fantasque   Au front, mon casque de mineur et lampe-tempête opportune en rappel vers notre bonheur au viseur un croissant de lune   Je plonge au puits étroit des beaux et nôtres carnages sous l'arbre et quand soudain je perce l'eau ce conte est gravé dans...

Publié le 08/09/2015 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Cornes à l'agenda

à Christiane et Eugène   Une goutte de cire a roulé, s'est figée sur la bougie aux flancs toujours plus avachis Un hiver a passé sur tes cheveux plus gris dans un geste attendri, sa main froide et fanée   Tu as rouvert au monde un œil jauni à l'ambre quand nos voix ont clamé haut ta révolution Ton regard a viré à l'or, sous l'émotion et nous a embrassé, chacun dans cette...

Publié le 10/04/2014 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Barcarolle 2013

D e ciels sans fin, les feux miroitent sur les ondes Deux voix seules au monde - enfin, et sans faconde ! et disant tout le bien de pouvoir célébrer l'une l'autre, la fin si longtemps espérée : la belle nuit d'amour   U n parfum de jasmin ajoute à leur ivresse transporte cette liesse loin des sombres bassesses qu'un nain fomente, à terre, en versant plus...

Publié le 22/12/2013 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

voyage retour

V ous partez chaque fois moins loin qu'il ne m'en coûte mes "vois", mes "dois" - de fait, mes semblables sommeils; et ne me revenez qu'au prix de longues routes sans pluie rafraîchissant le bain d'aucun soleil O ù lisez-vous nos joies, tandis qu'un vent soulève une mèche bouclée, une feuille après l'autre ? Y verrai-je moi-même où se logent vos rêves ? Quand l'air évangélise un parfum,...

Publié le 24/02/2013 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

1000ème note

Emotion, amis de passage sur cet espace, voici la millième note publiée depuis son ouverture, il y a de ça - fiou !... déjà ! Les Impromptus Littéraires sont à l'honneur, dans ce millésime, auxquels je dois un vital soutien, pour la fraîcheur de l'accueil qu'ils me réservent sur leur site d'écriture ludique. J'adresse un sourire cordial aux plus fidèles lecteurs et lectrices de...

Publié le 11/12/2012 dans paVupApRi par tiniak | Lire la suite...

Page : 1 2 Suivant