Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Créez votre blog gratuit ou pro

Je crée mon blog Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB Club VIB

Club Littérature

Ces férus de belles-lettres feront de vous des lecteurs intéressés et curieux.

Les blogueurs littéraires partagent le fruit de leurs diverses lectures et leur passion pour la littérature, la poésie et le théâtre. Au fil de leurs blogs, vous apprécierez leurs descriptions, leurs critiques sur les ouvrages qu’ils ont appréciés, leurs réflexions sur le monde des Lettres. Ils vous donneront l’envie d’explorer de nouveaux horizons littéraires.

Club Littérature

Tag : collection ailleurs et demain

Au-delà de l'effondrement, 19 : Surface de la planète de Daniel Drode

Crédits photographiques : Alessandro Bianchi (Reuters). À propos de Surface de la planète de Daniel Drode, Robert Laffont, coll. Ailleurs et demain, 1976. Préface et bibliographie de Gérard Klein. Surface de la planète (1959) est suivi de La rose des énervents (1960), Quatre-en-un (1960), Dedans (1963) et Ce qui vient des profondeurs (1967). Acheter Surface de la...

Publié le 07/08/2019 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Réédition de La Terre demeure de George R. Stewart aux éditions Fage

Photographie (détail) de Juan Asensio. Tous les effondrements . J'avais consacré à ce très beau roman post-apocalyptique une note de la série intitulée Au-delà de l'effondrement . Je me lamentais, dans les toutes premières lignes de mon texte, de constater que la dernière édition de ce texte datait de 1980. Les belles et courageuses éditions Fage , implantées dans la...

Publié le 20/01/2018 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Au-delà de l'effondrement, 13 : La Terre demeure de George R. Stewart

Photographie de Jack Delano, Sawmill at the Greensboro Lumber Co., Greensboro 2, 1941. «Peut-être étaient-ils trop nombreux, les êtres humain, les vieux systèmes de pensées, les livres. Peut-être les ornières de la pensée étaient-elles devenues trop profondes et les restes du passé étaient-ils trop encombrants, comme des tas d'ordures ou de vieux vêtements. Pourquoi le philosophe ne...

Publié le 04/12/2009 dans STALKER -... par Juan Asensio | Lire la suite...

Page : 1